[SINGLES] Critiques Express #17

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous avez bien démarré le mois de novembre, malgré la période actuelle difficile. Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur trois titres récemment sortis : Positions d’Ariana Grande, Fever de Dua Lipa et Angèle, et Where I Belong de Busta Rhymes et Mariah Carey. Sur ce, allons-y !

***

Ariana Grande, Positions

On commence par un retour que j’aurais aimé être plus lointain. En effet, depuis 2018, Ariana Grande a tellement enchaîné les projets qu’elle a fini par devenir sa propre caricature. Alors, la revoir déjà revenir avec un nouveau single et un nouvel album, par surprise en plus, m’a rendu quelque peu confus. D’un côté, j’aime bien son répertoire, donc j’étais content d’écouter du neuf de sa part. De l’autre, comme je le disais, elle a du mal à se renouveler.

Après avoir écouté Positions (et vu le clip par la même occasion), je ne suis ni surpris ni déçu. Le titre est sympathique et le refrain rentre facilement en tête. Mais on est loin des révolutions musicales que furent Problem, No Tears Left To Cry et Thank U, Next. Je le classe même après The Way et Dangerous Woman, deux singles d’Ariana que j’affectionne tout particulièrement. En d’autres termes, Ariana Grande est exactement là où on l’attend avec Positions : c’est up-tempo pop/R’N’B classique calibré pour cartonner. Les fans ne seront donc pas déçus, les autres rouspèteront sans doute.

Enfin, le clip n’a rien de fou en soi. Là encore, je me demande où est l’ambiance sexuelle de l’album Positions vendue par Ariana. En gros, la chanteuse reste fidèle à elle-même et personnellement, je ne la trouve pas crédible en femme de pouvoir (si c’est bien le rôle qu’elle joue ici). Bref, ce n’est pas le meilleur clip de sa discographie (pourtant, la chanteuse a su placer la barre haut ces dernières années, à ce niveau-là).

En conclusion, Positions est sympathique, mais ne casse pas trois pattes à un canard.

***

Dua Lipa & Angèle, Fever

S’il y a bien un duo que je n’avais absolument pas vu venir, c’est celui formé par Dua Lipa et Angèle. Même si ce n’est que le temps d’une chanson, j’étais curieux de voir ce que ça pouvait donner. Ces deux chanteuses ont des univers musicaux diamétralement opposés, donc on pouvait s’attendre à tout. Et après l’avoir écouté le jour de sa sortie, j’étais surpris dans le bon sens du terme !

Fever est un mid-tempo qui s’adapte aussi bien à la voix de Dua Lipa qu’à celle d’Angèle (surtout à la sienne). À ma première écoute, je n’y trouvais pas l’esprit 80’s de l’album Future Nostalgia (vu qu’il figurera dans la réédition à paraître de ce dernier). Après l’avoir réécouté, j’y décèle finalement un côté très 90’s dans la production et je pense donc qu’il s’enchaînera bien avec le reste de l’album. Et contrairement au duo Jenifer/Kylie Minogue (On oublie le reste), ils n’ont pas tenté de faire chanter Dua Lipa toute seule dans un français peu intelligible. Chacune chante dans sa propre langue, puis les deux chantent la partie en français d’Angèle et le résultat est d’ailleurs agréable à entendre. En d’autres mots, chaque partie linguistique s’enchaîne avec l’autre, et ce, avec beaucoup de fluidité.

Pour donner mon avis sur le clip, je le trouve à la fois simple et cool. C’est justement sa simplicité qui me séduit : contrairement aux précédents clips de Dua Lipa (et même ceux d’Angèle), il n’y a pas de mise en folle et/ou millimétrée. Ici, c’est la spontanéité qui l’emporte et ça me convainc que ce duo était décidément une bonne idée. Je pense même que certain(e)s s’amuseront à reproduire le clip en vrai (bon, quand on sera tous déconfinés bien sûr).

Pour résumer, Fever est une agréable surprise pop dans son genre. Je pense vraiment qu’il peut faire autant de bruit que Don’t Start Now, Physical ou Break My Heart. Ça me rendra ravi à la fois pour Dua Lipa et pour Angèle.

***

Busta Rhymes feat. Mariah Carey, Where I Belong

Début 2003, Busta Rhymes et Mariah Carey signent l’un des plus gros succès de l’année avec I Know What You Want. Ce titre remettra même Mariah dans la lumière, après la débâcle Glitter et le demi-succès de Charmbracelet. Personnellement, j’écoute toujours cette chanson avec beaucoup de plaisir et je ne m’attendais pas à ce que le rappeur et la diva collaborent de nouveau. Pourtant, ils se sont retrouvés en studio en 2017 pour dévoiler leur nouveau duo il y a quelques jours seulement.

Pour moi, Where I Belong est un ersatz de I Know What You Want, ni plus ni moins. Je pense donc qu’il ne marquera pas autant les esprits que son prédécesseur (si Busta Rhymes décide de l’exploiter en single). En même temps, je crois que ce n’était pas l’objectif de départ, que les deux artistes voulaient simplement se retrouver et se faire plaisir une nouvelle fois. Comme ça me fait plaisir de les revoir ensemble le temps d’un morceau, que je trouve frais et également old school dans ses sonorités.

Bref, je pense écouter Where I Belong de Busta Rhymes et Mariah Carey avec un plaisir certain. Ça me rappellera ainsi de bons souvenirs musicaux !

***

Et vous, que pensez-vous de ces trois titres ? Quelles sont vos dernières musicales récentes ? N’hésitez pas à me le dire en me laissant un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.