[DOSSIER] Katy Perry – Une discographie pop colorée !

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un bon mois de mars. Aujourd’hui, je reviens sur la discographie d’une chanteuse que je suis de près depuis ses débuts : Katy Perry. En effet, en 14 ans, j’ai pu la voir évoluer et changer de looks au fil du temps. J’ai pu également apprécier son parcours musical, surtout ces dernières années. Et maintenant qu’elle aussi a sa propre résidence à Las Vegas, j’ai envie de célébrer sa carrière sur le blog. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture et une bonne écoute !

***

One of the Boys (2008)

On commence avec son premier album, One of the Boys. Un opus que je n’avais pas du tout aimé à ma première écoute, car je ne le trouvais pas original pour un sou. En effet, il emprunte la tendance pop/rock FM des années 2000 (et il n’a pas la prétention de révolutionner la musique, à vrai dire). Mais en le réécoutant, je l’ai trouvé diablement efficace. Il a même fini dans mon Top 3 des albums sortis en 2008, c’est dire ! Selon moi, c’est un album de Katy Perry qu’on a tendance à oublier, alors que c’est là que tout a commencé pour elle. La chanteuse nous a d’ailleurs offert ses premiers clips déjantés qui reste dans la mémoire collective : Hot N Cold et Waking Up in Vegas. Sans oublier le joli clip de Thinking of You, qui représente à merveille la ballade du même nom. Bref, avec son premier album, la fausse brune frappe fort !

Note de l’auteur : lire mon avis sur One of the Boys ici.

One of the Boys

I Kissed a Girl

Waking Up in Vegas

Thinking Of You

Mannequin

Ur So Gay

Hot N Cold

If You Can Afford Me

Lost

(YouTube)

Fingerprints

***

Teenage Dream (2010)

C’est l’album de la consécration, celui qui l’a propulsé au rang des pop-stars planétaires. Pourtant, après One of the Boys, j’étais persuadé (à tort) que Katy Perry retomberait dans l’anonymat. Et je m’attendais encore moins à ce qu’elle revienne avec un single pop/R&B en featuring avec Snoop Dogg ! Et pourtant, avec California Gurls et les titres qui ont suivi, Katy a tout déchaîné sur son passage ! Il faut dire aussi que quand on écoute Teenage Dream, Fireworks ou encore Last Friday Night, on ne peut qu’aimer sa pop acidulée qui s’assume à 100 %. Et si j’adore la première moitié de ce deuxième album (dont font également partie Circle The Drain et Peacock), j’ai toujours un peu de mal avec la seconde moitié (même si j’ai fini par l’apprécier au fil du temps). Pour moi, même si Teenage Dream est un bon album, ce n’est pas le meilleur de Katy Perry à mes yeux.

Note de l’auteur : lire mon avis sur Teenage Dream ici.

Teenage Dream

Last Friday Night (TGIF)

California Gurls

Fireworks

Peacock

Circle The Drain

E.T.

Part of Me

Dressin’ Up

Wide Awake

***

Prism (2013)

Après l’album de la consécration vient celui de la confirmation. Dès le premier single (Roar), la chanteuse frappe fort encore une fois, notamment avec un beau clip mêlant humour enfantin et visuels sublimes. Après tout, c’est sa marque de fabrique et c’est pour ça qu’on adore Katy Perry ! Elle enchaîne logiquement avec d’autres titres, qui rencontreront un succès monstre (comme Dark Horse, aka l’une de mes chansons favorites de tous les temps) ou bien timide (comme Unconditionally et Birthday). Quant à l’album, Prism, j’aurai le même avis que pour Teenage Dream : la première moitié est excellente (elle compte effectivement des hits comme Legendary Lovers, Walking on Air et, surtout, International Smile), la seconde est oubliable (sauf Ghost). Encore une fois, ce n’est pas celui que je préfère.

Roar

Legendary Lovers

Birthday

Walking on Air

Unconditionally

Dark Horse

This Is How We Do

International Smile

Ghost

***

Witness (2017)

Voici à présent l’album de Katy Perry que je préfère : Witness. Un album qui a beaucoup divisé les fans, mais pas pour les bonnes raisons. Et pour cause : à cause de son changement radical de coupe et de couleur de cheveux, elle s’est mis une bonne partie du grand public à dos. Tout partait pourtant bien avec la chanson Chained to the Rhythm, tube pop engagé contre la politique de Donald Trump (à la manière d’American Life de Madonna, qui critiquait George W. Bush). Selon moi, c’est également à cause de ça qu’elle a aussi perdu en popularité. Mais à partir de Bon Appétit (LE tube de l’album) et sa coupe à la Miley Cyrus, la chanteuse va ramer dans les charts. Même si ses clips sont toujours aussi beaux et même si l’album Witness a un univers musical bien à lui, loin de la pop « innocente » des deux albums précédents. Bref, Witness reste un disque injustement boudé, alors qu’il méritait au moins le même succès que Prism.

Note de l’auteur : lire mon avis sur Witness ici.

Witness

Roulette

Swish Swish

Déjà Vu

Power

Mind Maze

Miss You More

Chained to the Rhythm

Bon Appétit

Pendulum

Into Me You See

***

Smile (2020)

Dernier album en date de la pop-star, Smile était censé réconcilier Katy Perry avec le grand public. Mais son exploitation bordélique et son absence de cohérence visuelle a eu raison de cette cinquième galette. En effet, le premier single, Never Really Over, est sorti un an avant l’album. La chanson a d’ailleurs eu du succès, comme quoi elle était encore attendue par le grand public. De plus, la chanteuse semblait vouloir partir dans la thématique des hippies et des années 60, au niveau visuel. Mais c’était sans compter sur cette idée saugrenue d’axer le shoot de l’album autour du cirque… Avec un clip malaisant au possible (Smile). Pourtant, malgré les erreurs marketing, Smile (l’album) s’avère être un vrai régal pop qui contient ses propres tubes. Parmi eux : Daisies, Tearing Eyes, Resilient, Tucked, Harleys in Hawaii et Only Love. Un album qui a été principalement entaché par son exploitation désastreuse, alors qu’il n’a pas à rougir dans sa discographie !

Note de l’auteur : lire mon avis sur Smile ici.

Never Really Over

Teary Eyes

Daisies

Resilient

Tucked

Harleys in Hawaii

Only Love

***

Remixes

Tous les singles de Katy Perry ont eu droit à divers remixes — je ne compte pas les featurings useless de l’ère Smile. Voici ceux que j’adore :

Hot N Cold (Yelle Remix)

Hot N Cold (Innerpartysystem Main)

Peacock (Hector Fonseca 12″ Club Remix)

Part of Me (Jacques Lu Cont’s Thin White Duke Mix)

Birthday (Cash Cash Remix)

Daisies (Can’t Cancel Pride)

***

Hors Albums

Je termine avec ces chansons inédites que Katy Perry a sorties au fil de sa carrière, surtout ces dernières années. Certaines auraient d’ailleurs mérité leur place dans l’un de ses albums. Par ailleurs, si ça vous intéresse, vous pouvez consulter cet article où je parle de ses singles sortis en 2019 (dont le remix de Con Calma et Small Talk).

Rise

Feels

365

Con Calma (Remix)

Small Talk

Never Worn White

Electric

When I’m Gone

***

Et voilà pour cette rétrospective sur la carrière de Katy Perry ! J’espère qu’elle vous aura plu et que vous avez adoré replonger dans les années 2000 et 2010, à travers sa musique. D’ailleurs, quels sont votre album et votre titre préférés de la chanteuse ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Sur ce, je vous dis à bientôt pour un nouvel article sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.