[SINGLES] Katy Perry, Ses chansons de 2019 !

Si on reparlait musique aujourd’hui ? Depuis ma critique de Madame X, ça fait un petit moment que je n’ai pas fait de critique musicale. Et aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de Katy Perry. Si vous me suiviez déjà en 2017, alors vous aviez sûrement lu mon avis dithyrambique sur Witness (un album que j’avais adoré). Depuis, la chanteuse n’a pas chômé et elle nous a ainsi offert pas moins de cinq titres cette année. Comme je les ai bien — beaucoup — aimé, j’ai envie de vous dire ce que j’en ai pensé !

***

365 (Zedd & Katy Perry)

C’est le premier titre qu’elle a sorti en 2019, en collaboration avec Zedd. Ce dernier est devenu une valeur sûre de la pop/électro sur la scène internationale, en témoigne son album True Colors et son duo avec Selena Gomez (I Want You To Know). À la manière d’un David Guetta ou d’un Calvin Harris, il a su diversifier de plus en plus ses collaborations. Il était donc logique qu’à un moment donné, il enregistre un titre avec une star du rang de Katy Perry.

Le résultat est un mid-tempo électro doux et agréable quand on l’écoute, avec un refrain qui décolle légèrement. En d’autres mots, c’est comme une berceuse moderne qu’on écouterait le soir avant de s’endormir. Et que dire du clip à la fois futuriste et « dystopique », avec Katy en femme robot obsédée par Zedd : une merveille visuelle !

365 permet ainsi à la chanteuse de continuer son amorce vers une musique pop plus adulte, en somme.

***

Con Calma (Daddy Yankee & Katy Perry feat. Snow)

À présent, je vous présente l’un de mes tubes de cet été : Con Calma ! Là encore, Katy Perry s’aventure sur un terrain musical, qui était inconnu pour elle jusque-là. De mon côté, je ne suis pas hyper friand des chansons latinos calientes. Je les trouve clichées pour la plupart, que ce soit dans leurs mélodies, leurs productions ou leurs clips. Con Calma ne déroge pas à la règle. Mais, parce qu’il y a Katy Perry, j’ai trouvé ce titre addictif d’emblée.

Que ce soit le matin au réveil, pendant la pause déjeuner ou le soir avant de me coucher, si j’écoute cette chanson ou qu’elle passe à la radio, je vais vouloir me lever pour danser dessus. Elle me donne aussi envie de chanter les parties en anglais, ainsi que le refrain en espagnol. Par ailleurs, le morceau a eu un succès d’estime bien mérité, mais je trouve dommage qu’il n’y ait pas eu de clip pour l’accompagner (le succès n’aurait été que plus grand, le cas échéant).

Pour moi, c’est un tube pop/latino évident !

***

Never Really Over

Et voici le premier single solo de Katy Perry sorti en 2019, Never Really Over. Décidément, la chanteuse fut pleine de surprise cette année, même si ici, on retrouve un peu sa patte. Pour moi, Never Really Over est un peu le petit frère de Legendary Lovers : un hymne amoureux pop/électro – le titre est dédié à son fiancé —, qui dévoile davantage le côté fleur bleue de la chanteuse. Dans le même temps, il s’inscrit dans l’évolution musicale naturelle de Katy depuis ses débuts sur scène.

Pour parler brièvement du clip, là encore, la chanteuse troque ses cheveux courts à la Miley Cyrus pour plus de longueurs (et toujours plus de blondeur). Elle délaisse également notre époque pour faire un bond dans le temps et danser avec des potes hippies. C’est beau, lumineux et parfois bizarre. Il manque tout de même cette excentricité visuelle qui fait la renommée de sa clipographie. Cependant, après le four commercial qu’a été Witness, elle avait besoin de revenir avec quelque chose de plus « sage ».

Ce n’est donc peut-être pas son meilleur single, mais il a su révéler son potentiel tubesque au fil du temps.

***

Small Talk

Ce deuxième single solo a été produit par le talentueux Charlie Puth (qui était déjà derrière So Am I d’Ava Max). Cette fois, Katy ne m’a pas dérouté avec Small Talk, car c’est du Katy Perry tout craché dans la production, dans sa manière de chanter et dans les paroles. Cette chanson ne pouvait donc que me plaire ! Comme quoi, la chanteuse a toujours de la fantaisie musicale à revendre dans ses morceaux !

J’ai également eu un gros coup de cœur pour le clip. Contrairement à celui de Really Never Over, qui donnait l’impression qu’elle prenait définitivement un virage visuel plus adulte, elle revient avec un clip avec plus d’autodérision et d’humour. Elle personnalise ainsi sa relation avec son petit chien, tout en évoluant dans un délicieux univers rétro estampillé 50s. Selon moi, c’est ce qui lui va le mieux (comme ce blond qu’elle porte décidément très bien).

Avec Small Talk, Katy Perry renoue avec ses premières amours, tout en défendant avec brio son nouvel univers visuel.

***

Harleys in Hawaii

Pour finir, je vous parle de son troisième et dernier single solo en date, Harleys in Hawaii. Eh bien, comme je le dirai moi-même dans cet article : jamais quatre sans cinq ! Cette année musicale a été très bonne pour l’interprète de Dark Horse, Harleys in Hawaii ne dérogeant pas à la règle de ce côté-là. Pour cette nouvelle chanson, Katy a inséré quelques touches reggae à son style pop, histoire de lui donner un genre « peace and love ».

Le clip, lui, pourrait être considéré comme la suite/le descendant de Teenage Dream. À l’époque, elle roulait avec sa bande de potes et son amoureux en voiture, avant d’aller danser sur la plage. Là, elle a sorti sa moto pour déambuler en motarde (avec le blouson en cuir et les lunettes de soleil, s’il vous plaît), bronzer sur la plage et observer son nouvel amant, avant de s’adonner à quelques plaisirs sensuels avec lui. Moi, quand je regarde ça, ça me fait rêver et j’en redemande encore !

De quoi bien terminer 2019 tout en douceur et sensualité !

***

Et vous, vous aimez ce que Katy Perry propose maintenant ? Ou vous n’aimez pas du tout ? Dans tous les cas, je vous invite à partager vos impressions dans les commentaires. De mon côté, je vous laisse avec cette performance live de Small Talk pour le moins originale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.