Archives par mot-clé : beyoncé

[DOSSIER] Beyoncé, ce phénomène !

Beyoncé… Je crois qu’un seul article ne suffirait pas à la résumer. Je ne suis même pas sûr qu’un biopic suffirait même à résumer sa carrière, tant il y aurait des milliers de choses à dire sur elle. Je suis le premier à être agacé par sa surmédiatisation et par ses fans aveugles (il y en a dans toutes les fanbases, vous me direz). Pourtant, dès qu’on parle de la femme de Jay-Z, tout est immédiatement extrapolé.

Continuer la lecture

[ALBUM] Beyoncé, Lemonade

Beyoncé - Lemonade (1)

Décidément, 2016 fait le plein de retours des artistes phares de la scène musicale ! Après Rihanna, Gwen Stefani et les All Saints, voici revenir Beyoncé ! On s’attendait à ce que son album sorte à tout instant, puisqu’elle nous avait déjà teasés avec le single Formation en février dernier. Le 24 avril, elle a créé la surprise avec la parution de Lemonade, son sixième opus studio et deuxième album visuel, celui-ci étant illustré par un film diffusé sur la chaîne américain HBO.

Continuer la lecture

[SINGLE] Beyoncé, Run the World (Girls)

Beyoncé - Run The World (Girls) (single)

Décidément, 2011 est l’année des retours des grands noms de la pop ! Et, bien évidemment, on attendait avec impatience celui de Beyoncé, qui est devenue, au cours de ces dix dernières années, une valeur sûre de la musique mainstream. Presque tous ses singles sans exception ont laissé une trace bien visible dans les charts, et également dans le cœur du public. Il était donc normal de penser que son Run the World (Girls) ne délogerait pas à la règle.

Continuer la lecture

[ALBUM] Beyoncé, I am… Sasha Fierce

Avec Beyoncé, on ne sait jamais trop à quoi s’attendre. D’un côté, on a tous, plus ou moins, succombé à Crazy in Love, Baby Boy (et sa danse orientale très… bandante) et Naughty Girl, pour ne citer que les titres qui l’ont propulsée en tant qu’artiste solo, et ainsi fait oublier les Destiny’s Child et leurs Bills Bills Bills. De l’autre, on a été vraiment agacés de l’entendre toujours faire la même chose, avec un deuxième album qui a divisé beaucoup de monde, après un Dangerously in Love largement plébiscité par le public et la critique. Bizarrement, je dirais que je n’ai commencé à accrocher vraiment à cette chanteuse qu’à partir de B’Day, avec ses rythmes sauvages et ce physique ingrat (pour certains) qui la faisaient néanmoins passée (pour d’autres) pour une délicieuse lionne enragée. Alors que je trouvais DIL sans grand intérêt et trop long, avec son grand nombre de ballades à n’en plus finir.

Continuer la lecture