[SÉRIE TV] And Just Like That (saison 1)

Après The Cuphead Show, je vous parle d’une autre série que j’ai regardée récemment : And Just Like That. Cette série n’est pas vraiment inédite, puisqu’elle est la suite directe de Sex & The City (la série et les deux films). On retrouve donc Carrie, Charlotte et Miranda pour de nouvelles galères amoureuses et sexuelles, moins Samantha (Kim Cattrall ayant refusé de reprendre son rôle). En voyant ça, je me disais que celle-ci allait laisser un vide immense. Des potes qui sont fans de Sex & The City me disaient également que le wokisme était très présent dans And Just Like That (sachant que je déteste le wokisme hollywoodien, j’allais être servi). Je m’étais donc préparé à une déception cuisante…

Au final, j’ai adoré cette saison 1 et le côté woke ne m’a pas dérangé ! Certes, il est très forcé dans le premier épisode (cf. la scène malaisante où Miranda « critique » la coupe afro-américaine de sa prof de droit) et si certaines intrigues sont là pour « cocher des cases dans la grille wokiste », elles s’inspirent mieux de l’esprit originel de la franchise. J’ai même souri à certains moments (cf. les parallèles faits entre Charlotte et sa nouvelle meilleure amie, Lisa). La série introduit également des personnages non binaires : si celui de Rose/Rock (l’enfant de Charlotte) arrive un peu de nulle part — iel m’a vraiment agacé à la fin de la saison —, celui de Che apporte une bonne touche d’humour et de modernité. J’ai d’ailleurs été convaincu par son interprète, Sara Ramírez, qui arrive à composer avec le côté décalé et « one person show » de son personnage. Donc, si la série surfe ouvertement sur la vague wokiste, elle se l’approprie plutôt bien la plupart du temps.

Concernant l’absence de Samantha, si elle se fait ressentir dans les premiers épisodes, ce n’est plus le cas par la suite. Le trio Carrie/Charlotte/Miranda fonctionne très bien, même quand il est accompagné de personnages secondaires (au restaurant, par exemple). À ce propos, je suis content que ces derniers soient bien mis en avant et qu’on découvre leur intimité, à l’instar des héroïnes de la série. En fin de compte, l’absence de Samantha ne pouvait que servir la série dans ce sens (même si j’adorais ce personnage dans Sex & The City). Et puis, ça montre aussi qu’on a beau être proches de certaines personnes, on peut s’en défaire du jour au lendemain.

Les trois héroïnes restent fidèles à elles-mêmes. L’évolution de Miranda m’a tout de même « choqué » au début (même s’il s’est écoulé dix ans entre le second film et And Just Like That). Disons que pour moi, son côté wokiste et engagé n’est pas naturel au premier abord. Mais le personnage finit par bien évoluer, tout en gardant ce cynisme qui la caractérise bien. Concernant Charlotte, si le wokisme est également forcé chez elle (mais j’ai développé cet aspect plus haut), elle reste fidèle à elle-même : elle est maladroite et niaise, et elle veut toujours bien faire. Mais personnellement, ce sont surtout les aventures de Carrie que j’ai adoré suivre dans cette première saison. On la voit traverser des moments difficiles et faire un « retour aux sources ». Pour moi, c’est le personnage le plus intéressant de tous et celui qui a l’évolution la plus réaliste dans la série.

Enfin, ce qui m’a cruellement manqué dans cette série, c’est la fameuse voix-off de Carrie durant chaque épisode. Dans Sex & The City, elle apportait vraiment un côté drôle et ironique sur les galères amoureuses et sexuelles d’elle et de sa bande. J’aimais aussi beaucoup le regard sociologique critique qu’elle portait sur l’amour, le sexe et les rapports hommes-femmes. J’aurais bien aimé retrouver cette voix-off dans And Just Like That, même si on l’entend à chaque fin d’épisode. C’est la principale déception de cette saison 1 pour moi.

En conclusion, cette « nouvelle » monture de Sex & The City m’a beaucoup plu dans l’ensemble. J’ai beaucoup ri comme j’ai été très ému. J’ai également bien aimé les nombreux clins d’œil à l’univers. Il y a cependant quelques maladresses scénaristiques et l’absence de la voix-off de Carrie qui se fait beaucoup ressentir. J’attends donc la saison 2 avec grande impatience !

Et vous, qu’avez-vous pensé de And Just Like That ? N’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.