[DOSSIER] OCS – Mon avis sur la plateforme SVOD

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je vous parle de service vidéo à la demande (SVOD) ou ce qu’on appelle communément le streaming légal. En effet, j’étais abonné à la plateforme OCS jusqu’à récemment. Et comme je voulais vous parler des services comme Netflix, Disney+ et compagnie sur le blog, je me suis dit que c’était l’occasion. Dans les paragraphes suivants, je vais vous donner mon avis sur OCS et sur ce qui m’a attiré/plu dans cette plateforme.

Pourquoi m’abonner à OCS ?

La réponse : Sex & The City ! En effet, la série produite par la chaîne américaine HBO est disponible sur la plateforme française, et ce, indéfiniment (ce dernier mot a son importante et je vous explique pourquoi plus bas). Et comme j’avais beaucoup aimé And Just Like That, j’avais envie de revoir la série en intégrale. Me voilà donc embarqué pour plusieurs mois sur OCS !

Quels sont les contenus proposés par OCS ?

Outre Sex & The City, OCS propose les séries et les films de la chaîne américaine HBO. Parmi les séries, on retrouve notamment :

  • Game of Thrones ;
  • Westworld ;
  • Big Little Lies ;
  • Euphoria ;

Quant aux films exclusifs HBO, sont notamment disponibles :

  • Zack Snyder’s Justice League ;
  • Ma vie avec Liberace ;
  • Music ;
  • Bad Education ;

En outre, la plateforme produit ses propres films, séries et documentaires, parmi lesquels :

  • Irma Vep ;
  • 3615 Monique ;
  • Pilote ;
  • Robin Williams : come inside my mind ;

Bref, OCS n’a pas à rougir face à ses concurrents, de ce côté-là.

Des contenus disponibles pour une durée limitée

C’est peut-être le seul point noir d’OCS selon moi : le fait que certains contenus soient rapidement retirés de la plateforme. C’est surtout le cas des films. L’équipe d’OCS supprime ainsi régulièrement des longs-métrages au profit d’autres. Il faut donc se dépêcher de les regarder avant de ne plus y avoir accès. En revanche, à l’image de Canal+, OCS diffuse certains films six mois après leur sortie sur grand écran (derniers exemples en date : Venom 2 et La Famille Adams 2).

Des prix plutôt attractifs

À mes yeux, les tarifs mensuels sont raisonnables. Pour un abonnement simple et accessible sur votre ordinateur, il s’élève à 9,99 euros. En contrepartie, vous avez deux comptes à votre disposition (vous pouvez donc « offrir » l’un des deux comptes à une personne de votre entourage). L’offre supérieure, elle, coûte 11,99 euros. Cette offre vous permet de regarder OCS sur votre téléviseur et de faire bénéficier à vos proches de deux comptes. Vous pouvez également accéder aux chaînes OCS (OCS Max, OCS City, OCS Choc et OCS Géants). C’est donc une offre plus complète qui vaut le coup !

Plusieurs langues disponibles

Bien évidemment, l’intérêt d’un service VOD comme OCS est de pouvoir regarder les séries, films et documentaires dans la langue de son choix. Néanmoins, là où sur Netflix ou Disney+, on choisit dans quelle langue on veut regarder chaque contenu (et avec quels sous-titres), sur OCS on sélectionne la version française ou la version originale sous-titrée via son profil). C’est donc plus simple et ça évite de changer ces paramètres à chaque fois. Cependant, petit coup de gueule : certains contenus ne sont disponibles que dans une seule version. Sachant qu’on paie tous les mois, je trouve que c’est un peu dommage.

Une interface intuitive

Personnellement, j’ai trouvé cette plateforme facile d’accès. Les films, séries et documentaires sont classés dans diverses catégories. Par exemple, on peut afficher en premier les contenus les plus récents ou les plus anciens. On peut aussi les afficher par ordre alphabétique, par type de format (ex. : format série) ou par thématique (ex. : films d’animation japonais). Enfin, on peut enregistrer certains contenus dans nos favoris et les retrouver dans notre profil pour y accéder plus rapidement.

Un catalogue qualitatif

Vu que je m’étais abonné pour regarder principalement Sex & The City, j’en ai profité pour découvrir principalement des films et des documentaires. Eh bien, je les ai tous aimés sans exception. Les documentaires sont notamment très intéressants, car ils m’ont permis de découvrir des personnalités (comme la regrettée Jean Seberg) et des festivals (comme le festival Lumières à Lyon) emblématiques. Pour une plateforme dédiée au cinéma, c’est un excellent point.

Conclusion

Si vous ne vous y êtes pas encore abonné, je vous conseille de tester OCS. C’est une plateforme SVOD qui vaut le coup non seulement pour ses prix, mais aussi pour ce qu’elle propose. Me concernant, je pense m’y réabonner dans quelque temps, une fois j’aurai fini de regarder ce que je veux sur Disney+, car il y a d’autres contenus qui m’intéressent sur OCS.

Et vous, connaissez-vous bien OCS ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Dans le cas contraire, à quel service VOD êtes-vous abonné ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

2 commentaires

  1. À ce jour, je ne me suis encore jamais abonnée à cette plateforme mais je finirais sans doute par prendre un abonnement d’un mois pour regarder certains contenus exclusifs à OCS.

    Pour l’instant, je n’ai testé “que” Netflix, Prime Video, Disney+ et AppleTV+ mais, en ce moment, je ne suis abonnée à aucune plateforme. Et ceci explique sans doute pourquoi je ne suis plus à jour dans aucune série… 🤣

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.