[CINÉMA] A Quiet Place: Part 2

Après le premier volet, que j’avais trouvé à la fois original et facile dans son dénouement, voilà que débarque sa suite. Intitulée sobrement A Quiet Place: Part 2 (ou Sans un bruit 2 en VF), celle-ci sort enfin au cinéma. Prévue initialement en mars 2020, le covid-2019 n’a fait que retarder sa sortie et on se demandait si on la verrait un jour sur grand écran. Heureusement, j’ai pu découvrir ce deuxième volet au cinéma et je l’ai juste adoré !

Pour moi, Sans un bruit 2 est supérieur à son prédécesseur. Là où ce dernier se concentrait surtout sur la famille Abbott, la suite intègre de nouveaux personnages. De plus, les quinze premières minutes nous permettent de comprendre d’où les monstres viennent (là où le premier nous laissait volontairement dans le flou). Personnellement, cette « longue » introduction m’a permis d’apprécier d’emblée le film de John Krasinski.

Ce qui m’a également plu dans cette suite, c’est l’action qui y est plus présente dans que le premier. J’ai eu ainsi l’impression de me retrouver aux côtés des personnages et de prier pour qu’ils ne fassent aucun bruit. J’ai aussi adoré la manière dont les personnages étaient dépeints et les relations qu’ils entretenaient les uns avec les autres. Ce sont d’ailleurs surtout ceux des enfants qui tirent leur épingle du jeu, en s’affirmant davantage par rapport au premier film. Regan (Millicent Simmonds) prend rapidement les devants et son frère, Marcus (Noah Jupe), combat petit à petit ses angoisses et son stress. Ce détail m’a ainsi permis de m’attacher à l’ensemble des personnages.

L’univers mis en scène par John Krasinski est également plus développé que dans le premier film. Outre le fait de découvrir comment les monstres sont arrivés sur Terre, on découvre qu’ils ont d’autres faiblesses, ainsi que plein d’autres choses (que je vous laisserai découvrir par vous-mêmes). De plus, si le premier volet lorgnait plus vers le film d’auteur, A Quiet Place: Part 2 lorgne davantage vers le film catastrophe à gros budget. Je pense donc que grâce à ça, il séduira un public plus large que le premier.

En outre, j’ai trouvé le casting convaincant de bout en bout. Millicent Simmonds et Noah Jupe m’ont impressionné par leur incroyable talent. Emily Blunt est toujours fidèle à elle-même, c’est-à-dire talentueuse et charismatique devant la caméra. Cillian Murphy livre une belle performance qui met en avant la vulnérabilité de son personnage. Et puis, ça m’a fait plaisir de revoir John Krasinski dans son rôle (même si ce n’était « que » pendant 15 minutes).

La bande son composée par Marco Beltrami, elle, m’a vraiment plongé dans l’ambiance horrifique de Sans un bruit 2. Elle m’a tellement donné des frissons que je pense la réécouter chez moi, afin de voir ce qu’elle vaut sans les images du film. Enfin, le montage et les effets sonores du film font leur effet (sans mauvais jeu de mots), notamment quand on se place du point de vue de Regan (qui est sourde, donc comme elle, on n’entend rien). Bref, ce film est une réussite technique en tous points de vue.

En conclusion, je le redis et le répète : A Quiet Place: Part 2 est une excellente suite. Selon moi, elle annonce une saga très prometteuse dont j’ai hâte de voir les prochains volets. Un conseil : foncez le voir !

Et vous, qu’avez-vous pensé de Sans un bruit 2? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.