[SÉRIE T.V.] The Good Place (Saison 4)

Je vous parle de la saison 4 de The Good Place, une semaine après mon avis sur la saison 3. Et j’ai tellement de choses à vous dire à ce sujet que je vais encore vous spoiler les grandes lignes de l’intrigue. Donc si vous n’avez pas encore regardé la quatrième saison, ne lisez pas la suite de mon article. Si vous ne comptez pas la regarder, vous pouvez continuer votre lecture si vous le souhaitez.

Pour donner un avis global sur cette dernière saison, je l’ai beaucoup aimée. Je l’ai même préférée à la précédente, qui était déjà génial. Au début, avec l’histoire du nouveau “bon endroit” créé dans le but d’une énième nouvelle expérience, j’ai cru que les scénaristes feraient encore du recyclage. Mais au final, c’est bouclé en six épisodes (ça m’a même perturbé, dans le sens où l’action se déroule à vitesse grand V, contrairement aux trois saisons précédentes) et ensuite, on part sur une dernière intrigue destinée à trouver enfin un système équitable pour accueillir les êtres humains dans l’Au-Delà. Et on conclue enfin cette super série avec un series finale très émouvant d’une heure, qui m’a fait à la fois rire et pleurer.

Pour parler des émotions que m’a procuré la saison 4 de The Good Place, je n’ai pas arrêté de rire. Les nouveaux gags sont vraiment bien trouvés (celui de l’éléphant transparent m’a fait hurler de rire). J’ai même ri aux blagues de Jason, moi qui n’aime pas trop ce personnage en temps habituel (et j’ai été également ému par ses adieux dans le dernier épisodes). Les références culturelles sont toujours aussi bien trouvées et, par ailleurs, ils ont réussi à mentionner Crossroads (le film de Britney Spears) ! En tant que fan de la chanteuse, ça m’a beaucoup fait sourire. De ce côté-là, la série a toujours réussi à se réinventer pour mieux divertir les spectateurs.

Comme je l’avais dit dans mon article sur la troisième saison, les personnages principaux ont bien évolué et ont su s’affirmer. C’est encore le cas ici et ça m’a fait de la peine de les quitter. C’est comme si je faisais partie de leur bande de potes et qu’on se connaissait depuis des lustres.

Et puis, le couple Eleanor/Chidi me fait rêver, bien qu’il soit imparfait : ils sont diamétralement opposés et arrivent pourtant à se compléter. En plus, là où cette série fait fort, c’est qu’il s’agit d’un couple mixte. Mais il n’est pas question de faire ça dans un but politique : ce sont juste un homme et une femme qui vont se rencontrer, s’apporter des choses et qui vont traverser les épreuves ensemble, comme le ferait n’importe quel couple. Bref, j’ai juste adoré leur relation dans cette saison 4 (même si ça me faisait mal de voir Eleanor faire semblant au début avec Chidi, vu qu’on avait effacé la mémoire de ce dernier).

Pour finir, j’ai bien aimé la dernière scène de la série, qui laisse entendre qu’ils vont tous se réincarner en quelqu’un d’autre et l’aider à aller sur le droit chemin. De plus, je vois ça aussi comme la dernière fois où Eleanor (qui s’est réincarnée en un homme) croise Michael sur Terre (qui est devenu un être humain), avant de lui dire adieu. Il s’agit de mon interprétation personnelle, cela dit.

Cette saison 4 est donc très bonne. Je suis triste que The Good Place soit terminée, mais je pense que c’était mieux de ne faire “que” quatre saisons, plutôt que d’étirer le truc pour surfer sur le succès (coucou Pretty Little Liars). Là, on a une histoire qui va d’un point A à un point B, avec une vraie conclusion finale qui tombe à pic. Et peut-être que j’achèterai la série en blu-ray pour la regarder de nouveau avec plaisir !

Et vous, êtes-vous fan de cette dernière saison ? Qu’en retenez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.