[SÉRIE T.V.] Cursed (Saison 1)

Après La Flamme, je vous parle d’une série Netflix sortie l’été dernier sur la plateforme SVOD : Cursed, la rebelle. Cette série m’intéressait particulièrement, car l’actrice Katherine Langford tient le rôle principal. Pour rappel, Langford jouait le rôle d’Hannah Baker dans la série 13 Reasons Why (saisons 1 et 2) et, même si je n’avais pas trop aimé son personnage, j’avais trouvé son jeu d’actrice convaincant. J’ai donc décidé de regarder sa nouvelle série, les yeux fermés. Verdict ?

Note de l’auteur : il y a quelques spoilers dans les paragraphes qui vont suivre. Ne lisez donc pas la suite de cet article, si vous n’avez pas encore vu la série.

Cursed est divertissante dans son ensemble, mais reste tout de même moyenne. Ce que je reproche beaucoup à cette série, c’est qu’elle fait du surplace durant les trois quarts de ses épisodes. Cette première saison a beau être courte (dix épisodes), trois ou quatre épisodes auraient suffi à développer son intrigue. En gros : Nimue doit ramener l’épée à Merlin, mais entre temps, on la lui pique et elle la récupère, puis elle se rend compte que l’épée la rend maléfique, donc elle la balance au fond d’une grotte et elle la récupère à nouveau, puis elle confie l’épée à quelqu’un pour le récupérer encore, et ainsi de suite. Bon, j’ai volontairement résumé l’histoire en la caricaturant un peu, mais on assiste à ce genre d’événements pendant dix épisodes. Certes, il se passe des choses, mais concrètement, elles ne font pas avancer l’histoire.

Je ne parle pas des moments violents/gores que j’ai trouvés gratuits pour la plupart. Là encore, j’avais l’impression que la série faisait du surplace et cherchait à impressionner coûte que coûte les spectateurs. Sans oublier les nombreux personnages secondaires qui, à priori, sont intéressants, mais qui, au bout de quelques épisodes (au mieux), meurent. Le dernier épisode est d’ailleurs un bel exemple de bêtises et d’incohérences scénaristiques, tellement on sent qu’il n’y a pas vraiment d’histoire à raconter. Par ailleurs, je n’ai toujours pas compris l’intérêt du personnage d’Iris : je le trouvais intéressant au départ, mais je n’ai toujours pas compris pourquoi elle voulait tuer Nimue…

Mais tout n’est pas à jeter ! Déjà, Katherine Langford prouve ici que c’est une excellente actrice. Je lui trouve un charisme de dingue et j’ai d’ailleurs adoré son personnage. OK, il est très cliché dans le premier épisode (c’est une ado qui est rejetée par son village, car elle est différente et on pense d’ailleurs à celui d’Hannah Baker), mais il va progressivement évoluer dans le bon sens du terme. Dans Cursed, Langford incarne une femme forte à laquelle on s’attache étant donné son histoire tragique. Et des femmes fortes, il y en a dans cette série ! Moi qui adore les personnages féminins badass, j’ai été servi !

Personnellement, en plus du personnage de Nimue, j’ai adoré celui de Morgane (son évolution est également intéressante à suivre) et celui de la Reine (qui est vraiment glaçant). Celui d’Iris aurait pu être sympa, mais encore une fois, je trouve qu’il s’insère mal dans l’intrigue (malgré le très bon jeu d’Emily Coates). Côté mecs, ceux du futur Roi Arthur, de Merlin, de Carden, du Moine larmoyant et d’Écureuil sont dans mon top 5. En revanche, celui d’Uther m’a agacé comme pas possible et l’acteur Sebastian Armesto a le charisme d’une huître. Je vais être cruel, mais j’espère qu’il disparaîtra dans la saison 2.

En outre, les décors sont sympas, les effets spéciaux sont pourris et dignes des années 90/2000, et la chanson pop à la fin de l’épisode 9 était franchement dispensable. Pour tout vous dire, j’ai repensé à la scène de sexe de Twilight 5, tellement c’est gros comme une maison. Une scène clichée comme celle-là, on aurait pu s’en passer.

Et pour terminer sur une note positive, la série aborde de bonnes thématiques comme le passage à l’âge adulte, l’émancipation des jeunes (filles et garçons) et le fanatisme religieux. Ces thématiques sont d’ailleurs très actuelles selon moi et pour ça, cette série devrait parler aux plus jeunes comme aux moins jeunes.

Pour conclure, cette première saison de Cursed est bien tiède. Pour moi, son histoire n’a pas été aussi développée qu’elle aurait dû l’être. J’espère donc que la saison 2 sera bien mieux et qu’ils auront remédié aux erreurs de la saison précédente. Restent les personnages que j’ai cités plus haut et les sujets abordés.

Et vous, qu’avez-vous pensé de la série Cursed? L’avez-vous regardée ? Si oui, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.