[LIVRES] Eoin Colfer, Artemis Fowl (saga intégrale)

Après les romans de Sophie Kinsella, je vous donne mon avis sur une saga fantastique que j’ai (re)découverte dernièrement : Artemis Fowl de l’auteur irlandais Eoin Colfer. J’avais déjà vu l’adaptation cinématographique signée Kenneth Branagh en 2020, que j’avais détestée au passage (même si l’univers était intéressant). Je me suis donc penché sur les livres, pour voir s’ils valaient mieux que le film. La réponse : oui !

Bon, ce n’était pas bien difficile en même temps. Le film de Kenneth Branagh est raté de A à Z, des personnages inintéressants à l’absence d’intrigue et d’enjeux. Sans parler des modifications inutiles (dont le changement de sexe de certains personnages !). Bref, un navet qui doit rester dans l’oubli. Concernant les livres, j’ai moyennement aimé les deux premiers (surtout le tome 1, vu que c’est la même intrigue que celle du film). En effet, j’ai eu du mal à accrocher aux personnages et à l’univers. Mais à partir du troisième tome, je suis mieux rentré dans la saga et je n’en ai plus décroché jusqu’à la fin.

Au début, je n’arrivais pas à apprécier le personnage d’Artemis. Je le trouvais froid et dénué de conscience (même si c’était voulu par l’auteur). À partir du tome 3, il évolue et devient plus humain. Je l’ai même trouvé attachant en le voyant apprendre à devenir plus social et à composer avec ses sentiments (notamment quand il connaît ses premiers émois amoureux dans le tome 5). J’ai également beaucoup aimé sa relation avec Holly Short (le personnage féminin principal de la saga), qui est à la fois sincère et ambigüe.


Les héroïnes fortes sont mises à l’honneur dans la saga d’Eoin Colfer. Il y a d’abord Holly Short, qu’on va voir évoluer tout au long des sept tomes et qui est tout aussi attachante qu’Artemis. Puis, il y a Opale Koboi, aka l’antagoniste principale de la saga. Personnellement, ce personnage ne m’a pas vraiment convaincu, alors qu’il est présenté comme étant LA menace qui pèse sans arrêt sur le royaume des fées. À vrai dire, j’ai préféré les autres antagonistes de la saga (notamment ceux du tome 3 et du tome 5). De plus, il y a un « gros » détail qui m’a dérangé à la fin de la saga concernant Opale (cf. les tomes 6 et 8). Je ne vous dis pas ce que c’est pour ne pas vous spoiler, mais je trouve qu’il s’agit d’une grosse incohérence narrative je trouve.

L’univers est difficile à appréhender selon moi. En effet, le côté réaliste m’a un peu dérangé, même si je m’y suis habitué au fil du temps. Par ailleurs, j’ai lu que la saga Artemis Fowl ressemblait à celle de Harry Potter, et je cherche encore à savoir pourquoi. Certes, la saga se déroule sur plusieurs années et le héros grandit en conséquence. Mais les deux franchises n’ont que ce point commun, selon moi. En d’autres mots, Artemis Fowl est plus « adulte » et tourné vers la science-fiction, notamment car les intrigues ont souvent lieu dans le « monde réel » (le nôtre).

Enfin, les livres sont assez prévisibles, dans le sens où on sait forcément qu’Artemis va toujours remporter la partie. Mais c’est aussi intéressant de savoir comment. Si les livres sont toujours construits sur ce même schéma, la surprise finale fait toujours son effet.

Pour résumer, j’ai beaucoup aimé suivre les aventures d’Artemis Fowl et de ses amis. C’est une saga que je vous recommande, si vous aimez bien le genre fantastique/science-fictionnel. Et si vous avez vu le film (et détesté), passez outre votre ressenti, car les livres sont bien plus intéressants.

Et vous, avez-vous lu les romans Artemis Fowl d’Eoin Colfer? Si oui, dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.