[CINÉMA] Lightyear

Bonjour tout le monde ! Après Compétition Officielle, je vous parle du premier film que j’ai vu en août : Buzz l’éclair (Lightyear en VO). J’avais hâte de le regarder, car d’une, c’est signé Pixar et de deux, c’est un spin-off issu de l’univers Toy Story. Eh bien, je n’ai pas été déçu par le spectacle ! En effet, Pixar remonte bien la pente après la semi-déception qu’était Alerte Rouge à mes yeux.

Exit les personnages clichés et insupportables d’Alerte Rouge et place aux protagonistes et antagonistes à la psychologie étoffée. Celui de Buzz révèle ainsi rapidement ses failles et son obstination à vouloir réparer son erreur coûte que coûte, quitte à passer totalement à côté de sa vie. Et même si le film manque de cohérence par rapport à Toy Story 2, j’ai personnellement apprécié de découvrir la « vraie » histoire de ce personnage emblématique. Sans oublier que le long-métrage fait la part belle à l’amitié.

Ce qui m’amène à parler du fameux passage polémique qui a fait couler tant d’encre. Je vous avoue que je craignais que le côté woke soit trop mis en avant (vu que Disney aime nous rappeler qu’ils sont inclusifs… LOL). Au contraire, ils ont su inclure ce détail de manière subtile, via le personnage d’Alisha. On a ainsi quelques références à son homosexualité, ainsi qu’une scène « explicite » qui dure une seconde. C’est donc fait naturellement et ça fait bien partie du personnage… sans qu’on insiste lourdement dessus. Un bon point pour Disney, en somme.

En outre, j’ai apprécié le ton très adulte de Buzz l’éclair. J’ai d’ailleurs beaucoup pensé à Star Wars et à la science-fiction de manière générale (comme les films Alien ou Interstellar). Angus MacLane (le réalisateur) a aussi su distiller des touches légères d’humour tout au long de son long-métrage, tel le chat robot Sox. Néanmoins, j’ai trouvé le scénario tirait en longueur vers la fin : on croit qu’il y a un dernier retournement de situation et en fait, un autre suit, etc.

Enfin, les effets spéciaux sont bien faits et, encore une fois, j’ai apprécié l’hommage fait à Star Wars et à la science-fiction au cinéma de manière générale. Les décors sont également beaux et les graphismes soignés. Bon, on parle de Pixar. À chaque fois, je le redis et à chaque fois, je suis émerveillé par les images que je vois à l’écran.

Pour conclure, j’ai adoré Buzz l’éclair, qui s’inscrit dans la lignée traditionnelle des films signés Pixar. J’espère d’ailleurs qu’on aura droit à d’autres longs-métrages issus de l’univers Toy Story (un film centré sur le « vrai » cowboy Woody, par exemple). En attendant, je vous conseille d’aller le voir si ce n’est pas déjà fait.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Buzz l’éclair ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.