[CINÉMA] Elvis

Bonjour à toutes et à tous ! Après mon article sur Buzz l’éclair, voici celui sur le deuxième film que j’ai vu en août : le biopic Elvis de Baz Luhrmann. Un défi de taille pour le réalisateur australien, puisque c’est son premier biopic et en plus, il a choisi de dresser le portrait du King en personne. Bon, vu l’amour de Luhrmann pour la musique, le voir faire un long-métrage centré sur Elvis Presley n’est pas vraiment surprenant. Et puis, étant donné la vie haute en couleur de ce chanteur mythique, ça ne pouvait que correspondre au style de réalisation de Baz Luhrmann. Du coup, qu’en ai-je pensé ?

Eh bien, j’ai trouvé ce biopic génial de bout en bout ! Même s’il dure 2 h 40, je n’ai absolument pas vu le temps passer. Le réalisateur réussit ainsi à capter notre attention grâce à son style de réalisation reconnaissable entre mille. On a donc droit au montage dynamique façon Baz Luhrmann quand, par exemple, on entame un autre chapitre de la vie d’Elvis Presley. Et comme toujours, il inclut des chansons modernes dans son film (Eminem, Doja Cat, Britney Spears…), en les mixant avec les plus gros succès du King (comme le mashup Viva Las Vegas/Toxic). Après, on aime ou on n’aime pas, mais le fait est que Baz Luhrmann sait réaliser des longs-métrages qui marquent les esprits.

En plus d’être le réalisateur idéal pour un film comme Elvis, il a bien choisi son Elvis Presley en la personne d’Austin Butler. Je trouve que ce dernier livre une prestation incroyable. Non seulement il ressemble à Elvis physiquement parlant, mais il incarne également avec brio son attitude (notamment son fameux déhanché sur scène). Et en plus, il chante plutôt bien (oui, c’est bien lui qu’on entend dans le film quand Elvis performe sur scène). Tom Hanks n’est pas en reste, puisqu’il joue à merveille l’antagoniste de cette histoire. Enfin, notons la performance d’actrice d’Olivia DeJonge dans le rôle de Priscilla Presley.

Enfin, au niveau de l’histoire et du scénario, Baz Luhrmann a choisi de raconter la vie d’Elvis Presley du point de vue de son ancien imprésario, le Colonel Parker. Celui-ci a beau vouloir se donner le beau rôle au début du film, on n’est pas dupe. Je veux dire : on sait que c’est lui qui va notamment précipiter le chanteur vers la mort. En tout cas, c’est une manière plutôt originale de nous faire découvrir Elvis Presley, sa carrière de chanteur et d’acteur évidemment, mais aussi sa personnalité, ses ambitions artistiques et ses failles. Le film met clairement en avant l’idée que la musique et le style d’Elvis s’inspirent des artistes afro-américains. Il met aussi habilement en parallèle des dates clés de sa carrière avec des drames majeurs survenus aux États-Unis (les assassinats de Martin Luther King et de Kennedy, notamment). Baz Luhrmann montre ainsi à quel point Elvis Presley conserve une influence considérable dans la pop culture.

Elvis de Baz Luhrmann est donc un excellent biopic qui sort du lot, par rapport aux autres films du genre. Car même si on connaît très peu Elvis Presley, ce long-métrage est l’occasion d’en savoir plus sur lui. Cependant, si vous n’avez pas aimé les précédents films de Baz Luhrmann, pas sûr que celui-là vous plaise (encore une fois, on accroche ou pas à son style). Me concernant, je classe Elvis dans mon top 10 de l’année !

Et vous, avez-vous vu ce film ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.