[CINÉMA] Jennifer’s Body (2e avis)

Après I Know Who Killed Me et Lolita Malgré Moi, je continue de revisionner certains films. Cette fois, intéressons-nous à un long-métrage qui m’avait horripilé à l’époque : Jennifer’s Body de Karyn Kusama. Il m’avait notamment déçu, car la bande-annonce vendait un film d’horreur bien gore et avec une Megan Fox dans son plus simple appareil. Dans le second cas, c’était une erreur se baser mon ressenti dessus. Mais mon avis reste le même en ce qui concerne la violence.

Note de l’auteur : vous pouvez lire ma première critique du film en cliquant ici.

Car Jennifer’s Body reste bien gentillet, niveau gore. Ne vous attendez pas à du sang en pagaille, si vous êtes amateur d’hémoglobine au cinéma. De toute manière, ce n’est pas le but premier de l’œuvre réalisée par Karyn Kusama. Son objectif est plutôt de parler des tourments adolescents de manière cynique, en mettant les filles au premier plan. Les thématiques habituelles sur l’adolescence sont ainsi abordées, de même que le film dépeint la nouvelle génération d’ados accro à Internet. D’ailleurs, Jennifer’s Body résonne encore aujourd’hui comme étant très actuel à ce niveau-là. Néanmoins, l’humour de Diablo Cody serait plus efficace si le jeu d’acteur était plus vivant.

En effet, j’ai trouvé le casting mou du genou. J’imagine que c’est dû à la direction d’acteurs, car, par exemple, Amanda Seyfried livre de bien meilleures performances d’habitude. Concernant Megan Fox, avec le recul, je ne la trouve pas mauvaise dans ce rôle. Elle arrive d’ailleurs à passer de l’adolescente jeune et pétillante à la femme cannibale avide de chair fraîche. Mais je pense que dirigée par une autre réalisatrice ou un autre réalisateur, sa performance n’en aurait été que meilleure à mon avis.

Concernant le film en lui-même, je me suis ennuyé pendant la première heure. Comme je le disais, les scènes gores brillent par leur absence et je ne peux pas dire que j’ai eu peur. Je dirais que Jennifer’s Body est appréciable à partir de sa seconde moitié (cf. la scène flashback, que j’avais déjà adorée à l’époque). Sans parler de la scène post-générique, qui est géniale également.

Donc oui, le long-métrage signé Karyn Kusama est meilleur que dans mes souvenirs. Après, de là à le considérer comme culte… Mouais. Car Jennifer’s Body a acquis un statut de film culte aux États-Unis. Si j’ai aimé l’idée que les filles soient fortes, voire badass ici, il m’a fallu beaucoup de temps avant de rentrer dans l’histoire. Mais c’est loin d’être le navet que tout le monde dépeignait à l’époque.

Et vous, avez-vous vu Jennifer’s Body avec Megan Fox ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.