[ALBUM] Geri Halliwell, Schizophonic

Après mon dossier sur les Spice Girls, j’avais envie de revenir sur certains albums solos des membres du groupe, plus particulièrement sur le premier opus de Geri Halliwell. Nommé Schizophonic, c’était un grand événement pour les fans du girls band (surtout en Angleterre). Personnellement, étant un grand fan de Ginger à l’époque, on m’a offert son album le jour de la sortie. Et Dieu sait que je l’ai écouté en boucle depuis (avant d’avoir le premier album de Britney Spears entre les mains). Alors, aujourd’hui, je vous propose de revenir 22 ans en arrière pour vous donner mon avis détaillé sur Schizophonic. C’est parti !

Note de l’auteur : vous pouvez également lire mes avis sur Scream If You Wanna Go Faster et sur Passion.

Selon moi, Schizophonic est dans la même veine des albums Spice et Spiceworld des Spice Girls. Et pour cause : Geri a fait appel aux deux producteurs qui ont offert au groupe leurs tubes à la pelle, à savoir Paul Watson et Andy Watkins. Ce n’est donc pas surprenant de retrouver dans cet album des sonorités similaires à celles des chansons des Spice Girls.

De plus, on sent que ce premier album est très personnel. En effet, Halliwell a co-écrit tous les titres de Schizophonic. Alors, même si on retrouve un peu de Ginger dans ce disque, on découvre également avec joie la « vraie » Geri Halliwell (en témoignent certains morceaux comme Someone’s Watching Over Me).

En d’autres mots, Schizophonic est un véritable cadeau pour les fans des Spice Girls.

À présent, faisons un tour d’horizon des dix chansons qui composent ce premier opus signé Geri Halliwell!

  • Look At Me : c’est le titre qui ouvre l’album et Geri nous l’annonce d’entrée de jeu : Ginger est un lointain souvenir et elle le chante très clairement dans les paroles. Je trouve cette première piste diablement efficace, notamment son refrain qui est très entêtant.
  • Lift Me Up : on enchaîne déjà avec une première ballade (et accessoirement le troisième single de l’album). Non pas que Lift Me Up me déplaise, mais elle arrive trop brusquement selon moi. Disons que j’aurais aimé que Geri respecte le même schéma dans son album que dans ceux des Spice Girls : deux up-tempos en ouverture, puis une première ballade. Cela étant dit, la chanteuse nous prouve qu’elle sait chanter et qu’elle peut même donner de la voix (cf. la fin de la chanson). Pour une première ballade, c’est une jolie réussite.
  • Walk Away : Geri nous propose une autre ballade. Certes, je l’écoute avec plaisir. Mais comme je vous le disais juste avant, je n’aime pas quand les ballades arrivent trop tôt dans un album. Et encore moins quand elles s’enchaînent d’un coup. Je dois donc dire que la première partie de Schizophonic me plaît moyennement à cause de ça.
  • Mi Chico Latino : il s’agit du deuxième extrait de l’album après Look At Me. Par ailleurs, je me souviens que ce titre passait beaucoup à la radio à l’époque. En tout cas, c’était un bon choix de single, car même s’il était sorti à la fin de l’été, il a apporté beaucoup de chaleur aux auditeurs qui l’écoutaient. Mi Chico Latino n’est pas la chanson que je préfère dans Schizophonic, mais je la trouve très solaire.
  • Goodnight Kiss : encore une ballade… Décidément, Geri Halliwell a voulu faire la part belle à ce genre musical qu’elle semble beaucoup affectionner. Bon, je trouve ce titre sympathique et en plus, elle me rappelle beaucoup Too Much des Spice Girls dans l’air. Mais encore une fois, trop de ballades tuent la ballade !
  • Bag It Up : on enchaîne avec le quatrième extrait de Schizophonic, qui est d’ailleurs un autre up-tempo. Pour le coup, j’adore ce titre, car j’y retrouve la Geri des Spice Girls que j’aime : celle qui est espiègle et coquine (en plus, la chanson commence ainsi : « I like chocolate and controversy »). Elle l’a d’ailleurs confirmé lors de sa performance live du titre aux Brits Awards en 2000. Personnellement, j’adore cette chanson à la fois salée et sucrée.
  • Sometime : c’est mon deuxième coup de cœur de l’album après Look At Me. En effet, j’adore l’introduction façon « chœurs religieux », puis la manière dont la production pop des producteurs Paul Watson et Andy Watkins prend le dessus sur le titre. Sometime aurait d’ailleurs dû sortir en single à la place de Lift Me Up, tant cette chanson reste une merveille pop à mes yeux.
  • Let Me Love You : cette seconde partie de Schizophonic est décidément très bonne, puisque Geri Halliwell a décidé d’y enchaîner les up-tempos (ce qu’elle aurait dû faire au début de l’album, mais bon). Ici, elle parle de séduction comme elle seule sait le faire. Ou plutôt, comme son alter ego Ginger sait le faire.
  • Someone’s Watching Over Me : voici la dernière ballade de ce disque et personnellement, celle-ci me touche beaucoup par ses paroles. En effet, Geri se livre comme jamais sur ce titre déchirant. Pour le coup, c’était inattendu de sa part. Mais je valide ce titre à 100 %.
  • You’re in a Bubble : l’album se termine avec ce dernier titre explosif digne de Ginger Spice. Geri l’interprète d’ailleurs avec beaucoup, d’énergie, de malice et d’insolence. Bref, encore une fois, il n’y avait qu’elle pour interpréter ce genre de chanson.

Pour résumer, je trouve la première partie molle en comparaison de la seconde, que je trouve juste explosive. Même si c’est difficile d’imaginer l’album Schizophonic avec les chansons dans un ordre différent, ça aurait été mieux d’équilibrer les deux parties de l’album, en dispatchant davantage les ballades. Néanmoins, ce premier essai de la part de Geri Halliwell est solide dans l’ensemble.

Et vous, que pensez-vous de Schizophonic? Quels sont vos titres favoris de cet opus ? N’hésitez pas à me donner votre avis en me laissant un commentaire !

Sur ce, je vous laisse avec quelques titres de l’album que j’ai sélectionnés pour vous. Bonne écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.