[SÉRIE T.V.] Jessica Jones (saison 1)

Aujourd’hui, je vous parle d’une série Netflix dont mon entourage m’a fait les louanges : Jessica Jones. Cette série s’inscrit dans l’univers Marvel et, donc, dans le Marvel Cinematic Universe. Donc, encore une fois, je me suis dit : « Allez, tu vas donner ta chance à cette série pour voir si elle est si géniale que ça ! » Et ça n’a pas loupé : j’ai beaucoup aimé Jessica Jones.

Ce qui m’a séduit d’emblée dans cette série, c’est sa noirceur assumée. On est donc bien loin des films Marvel qui, même s’ils sont divertissants pour la plupart, sont niais et prévisibles. Dans le cas de Jessica Jones, on est vraiment à l’opposé et la série se permet beaucoup de choses (pour notre plus grand plaisir). Il y a ainsi beaucoup de violence, d’humour noir et des personnages qu’on n’a pas l’habitude de voir dans les films et séries de superhéros. Malgré tout, le scénario reste cousu de fil blanc. D’ailleurs, j’ai été étonné de voir qu’il avait été écrit par Melissa Rosenberg (qui est derrière les scénarios de la saga Twilight, donc le jour et la nuit !).

Pour parler plus longuement du scénario, j’ai trouvé qu’il y avait trop d’épisodes (dix auraient suffi, selon moi). J’ai même eu l’impression que l’équipe de la série voulait y incorporer le plus de rebondissements possibles, d’où ces « longueurs ». Paradoxalement, ce trop-plein de rebondissements rend la série palpitante à suivre — la traque Jessica/Kilgrave. Mais je le redis : la surenchère n’était pas indispensable ici.

L’univers que met en place la série Jessica Jones est vraiment intrigant. Par ailleurs, Netflix a également voulu se la jouer « Marvel Cinematic Universe » sur le petit écran. Ce qui fait que Jessica Jones n’est pas une série à part entière et qu’elle fait partie un ensemble de séries Marvel. Personnellement, ça me donne envie de découvrir cet univers en intégralité. Autre fait amusant : la série fait plusieurs références aux films Marvel, notamment à Avengers (cf. l’épisode 4). Bref, les différents clins d’œil sont sympathiques.

Le casting est vraiment solide, à commencer par Krysten Ritter. Je connaissais déjà cette actrice pour l’avoir vue jouer dans plusieurs séries (dont Veronica Mars et Gossip Girl), mais ici, elle m’a bluffé par son talent. Elle incarne le personnage de Jessica Jones avec une véritable poigne, en mettant parfaitement en avant son côté dépravé. Sa dépravation est également bien expliquée, ce qui rend l’histoire de ce personnage intéressante. Outre Krysten Ritter, j’ai été particulièrement séduit par les jeux d’acteur de Rachael Taylor (Trish, la meilleure amie de Jessica), de Carrie-Anne Moss (Jeri Hogarth, l’avocate) et de David Tennant (Kilgrave).

En conclusion, j’ai beaucoup aimé la première saison de Jessica Jones dans l’ensemble, malgré ses défauts. Et comme je l’ai dit plus haut, j’ai très envie de découvrir les autres séries Marvel produites par Netflix et, donc, de découvrir cet univers en profondeur.

Et vous, avez-vous regardé la saison 1 de Jessica Jones? Si oui, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.