[LIVRES] Scott Westerfeld, Uglies (trilogie)

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je vous parle d’une trilogie littéraire que j’ai lue récemment : Uglies de l’auteur américain Scott Westerfeld. Ce sont des romans dont j’entendais parler depuis des années et, par ailleurs, une adaptation est bientôt prévue sur Netflix (avec Joey King dans le casting). Ayant apprécié ces bouquins dans l’ensemble, j’avais envie de donner mon avis sur le blog. À noter que je n’ai pas encore lu le quatrième tome, Extras. Je ne vous parlerai donc ici que de Uglies, de Pretties et de Specials.

Mais d’abord, de quoi parle la saga de Scott Westerfeld? L’action se situe dans un monde dystopique, où les gens naissent uglies et deviennent pretties dès l’âge de 16 ans. Certains pretties peuvent même devenir specials, sous certaines conditions. On suit ainsi les aventures de Tally, une jeune ugly qui a hâte de devenir une pretty. Mais voilà, son amie, Shay, s’est fait la malle pour se rendre à un mystérieux endroit nommé La Fumée. Tally est alors chargée par l’inquiétante docteur Cable de trouver Shay et La Fumée…

Maintenant que les bases de cet univers sont posées, qu’en ai-je pensé ? Eh bien, dans l’ensemble, j’ai aimé les trois romans écrits par Scott Westerfeld. Mais mon préféré reste le tome 1 (Uglies). C’est effectivement dans celui-là que je me suis le plus attaché aux différents personnages (y compris Shay, que j’ai eu du mal à supporter par la suite, mais je vous en parle plus bas). J’ai également beaucoup aimé l’évolution interne de Tally, qui change de point de vue au fil des péripéties qu’elle traverse et des personnes qu’elle rencontre (notamment David). On ressent d’ailleurs cette évolution dans les trois tomes et à chaque fois, l’auteur a bien su retranscrire les émotions de son héroïne.

J’ai aussi beaucoup aimé le deuxième tome, la première moitié du moins (quand l’action se passe à New Pretty Town et qu’on découvre la vie des Pretties). En effet, la seconde moitié est plus longue, même s’il y a beaucoup d’action. On y ressent également une redite par rapport au tome 1, au niveau de certaines péripéties (cf. le mouchard). Le tome 3, quant à lui, est celui qui m’a le moins plu, bien qu’on en sache plus sur les fameux Specials et ce qui les rend si cruels.

Bon, la saga n’évite pas certains clichés propres au genre Young Adult, comme :

  • L’héroïne de (presque) 16 ans peu sûre d’elle au départ, mais qui va s’affirmer au fil de l’histoire (et qui va « sauver » le monde) ;
  • Le triangle amoureux, où la fille hésite entre deux jolis cœurs (mais je dois vous avouer que le dénouement m’a beaucoup surpris) ;
  • L’antagoniste de la saga, à cause de qui la société dystopique continue d’être mise en place (ce personnage est très bien écrit, car il a vraiment un côté détestable et glaçant) ;
  • La ville « antisystème » qui s’est construite pour montrer qu’un autre modèle de société est possible (ici, l’auteur a eu l’intelligence de montrer les côtés positifs et négatifs de La Fumée) ;

En outre, Scott Westerfeld a apporté un soin particulier aux descriptions de ce monde imaginaire. On découvre ainsi comment vivaient les Rouillés (nous, en gros) avant la fameuse guerre qui a ravagé notre monde et donné naissance aux systèmes des castes Uglies/Pretties/Specials. J’ai notamment adoré les détails dont se souviennent les personnages (par rapport à ce qu’ils ont appris en cours d’histoire), ainsi que ce qu’ils découvrent sur place (cf. les magazines de mode).

Enfin, j’aimerais vous parler du gros point noir de cette saga : le personnage de Shay. Quand on le découvre, on le trouve sympathique et attachant, car il est notamment à l’opposé de celui de Tally, dans le sens où il est épris de liberté et ne veut pas « rentrer dans le moule ». Puis, à partir de la moitié du tome 2, je l’ai trouvé détestable et insupportable. Certes, sa rancœur envers Tally est compréhensible, mais je la trouve très dure à son égard. Elle lui reproche d’être égocentrique et égoïste, alors que personnellement, j’attribuerais ces défauts à Shay. De plus, plein accusent Tally d’avoir semé le trouble à La Fumée, alors qu’à la base, c’est à cause de Shay qu’on l’a mise dans ce pétrin.

En fait, tout arrive à cause de Shay, mais il n’y a aucune remise en question de sa part (sauf à la fin du tome 3, et encore, ses excuses envers Tally n’étaient pas suffisantes à mes yeux). Voilà, il fallait que je passe ce petit coup de gueule, car Shay m’a beaucoup énervé. Cependant, ce serait intéressant que Scott Westerfeld réécrive la saga Uglies du point de vue de ce personnage. Ça me permettrait effectivement de mieux le comprendre.

En conclusion, c’est une bonne dystopie littéraire Young Adult que je vous conseille de lire, surtout si vous aimez bien ce genre de roman. Je suis d’ailleurs curieux de voir le futur film produit par Netflix. La tâche ne sera pas aisée, à mon avis !

Et vous, avez-vous lu cette saga ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.