[LIVRES] Audrey Carlan, International Guy (saga complète)

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je reviens vous parler d’une saga littéraire que j’ai dévorée avec entrain ces dernières semaines : International Guy d’Audrey Carlan. Pour rappel, je vous avais parlé de son autre saga, Calendar Girl, que j’avais d’ailleurs bien aimé. International Guy me faisait ainsi très envie pour son auteure et aussi, car le narrateur était un homme (ce qui est rare dans les livres du genre New Romance). Résultat des courses : j’ai apprécié cette nouvelle saga dans son ensemble.

Bon, je vous avoue que j’avais peur en lisant le premier tome (qui se déroule à Paris). En effet, je trouvais le personnage principal (Parker) assez machiste et tête à claques. On revenait également au cliché de la femme qui ne peut pas s’en sortir sans un homme (même si elle a du pouvoir et beaucoup d’argent). Les plans cul qui s’enchaînent m’ont également beaucoup agacé : les mecs pensent avec leur queue plutôt qu’avec leur cœur et/ou leur cerveau, selon l’auteure (on ne peut pas faire pire comme cliché sur les hommes, d’après moi). Bref, cette saga partait mal. Mais les tomes suivants sont de mieux en mieux !

Déjà, le héros rencontre son âme sœur (Skyler Paige) dès le deuxième tome. On a d’ailleurs droit à des passages du point de vue de la copine de Parker, ce qui permet de découvrir leur romance autrement. Cela fait aussi avancer les différentes intrigues, de manière générale. J’ai ainsi trouvé l’histoire d’amour de Parker et Skyler vraiment touchante. Le moindre obstacle qu’ils devaient affronter me serrait même le cœur, tellement je suis devenu proche d’eux au fil de ma lecture.

En effet, la force de la saga littéraire d’Audrey Carlan réside dans ses personnages. Certes, quand on fait connaissance avec eux, on a l’impression de voir de gros clichés ambulants (qui sont d’ailleurs récurrents dans le genre de la New Romance). Mais plus le récit avance, plus on a l’impression de faire partie de leur famille aimante et bienveillante. Quand j’ai fermé la page du dernier tome, mon cœur s’est serré à l’idée de les quitter. Et même si certains d’entre eux m’ont parfois beaucoup agacé (comme Michael, le fiancé de Wendy), j’ai finalement appris à les accepter avec leurs qualités et leurs défauts.

Les livres en eux-mêmes sont divertissants et, du fait qu’ils sont courts, ils se lisent vite. Au niveau du « scénario », il ne faut pas s’attendre non plus à de la nouveauté, puisque tout est prévisible dans cette saga. Par exemple, on devine rapidement l’issue de l’intrigue policière (dans laquelle un maître chanteur menace notre couple fétiche). Par contre, concernant le mobile du coupable, j’ai trouvé qu’il sortait de nulle part et qu’il ne tenait pas debout. Ma principale déception vient donc de là, concernant la saga International Guy.

Enfin, j’ai apprécié les diverses références à la pop culture faite par l’auteure et les petits clins d’œil géographiques des endroits où nos héros se rendent dans les différents tomes. Grâce à Audrey Carlan, j’ai pu ainsi voyager aux autres coins du monde en restant chez moi. J’ai également découvert qu’on avait plus ou moins les mêmes goûts, elle et moi.

Pour conclure, j’ai pris énormément de plaisir à lire International Guy, comme j’ai adoré lire Calendar Girl. J’ai donc hâte de découvrir la prochaine saga de l’auteure Audrey Carlan!

Et vous, avez-vous lu la saga International Guy ? Si oui, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.