[LIVRE] Sophie Kinsella, Shopaholic to the Rescue

Aujourd’hui, je reviens vous parler de ma dernière lecture en date, qui est le huitième tome de la saga de Sophie Kinsella, L’Accro du Shopping. La dernière fois, j’avais laissé Becky et son entourage partir à la recherche de son père et son meilleur ami, qui avaient mystérieusement disparu pour “régler une histoire ancienne”. Pour ma part, ça faisait un an que je n’avais pas replongé dans cette saga – j’avais besoin de faire une pause ! Les retrouvailles n’en ont été que plus chaleureuses !

Je suis toujours autant attaché à Becky. Certes, elle m’a beaucoup agacé par le passé, parce qu’elle répétait sans arrêt les mêmes erreurs. Et dans ce tome, même si elle est toujours aussi « blonde » (je l’aime pour ça également), elle réfléchit désormais avant de dépenser (ou d’agir tout simplement) ! Elle ne s’attire plus autant d’ennuis qu’avant (au contraire, ce sont les autres qui s’en attirent, comme elle le fait ironiquement remarquer elle-même). Cette évolution fait grandement du bien au personnage, qui tournait beaucoup en rond depuis le début. Elle n’est d’ailleurs pas la seule à évoluer dans le bon sens du terme, puisque Tarquin (le mari de Suze) va aussi subir un gros changement.

J’ai trouvé l’intrigue passionnante à suivre. J’avais vraiment envie de savoir quelle était cette fameuse « histoire ancienne » que Graham (le père de Becky) voulait à tout prix réparer, au point de traverser l’océan Atlantique. Je n’ai pas du tout été déçu par la révélation finale et j’ai adoré comment tous les personnages se sont associés à la fin pour aider Graham. On passe d’ailleurs par Las Vegas durant ce road trip palpitant et j’ai imaginé sans mal le fameux strip durant ma lecture. Sans oublier l’épisode Becky’s Eleven (largement inspiré de Ocean’s Eleven, un film que j’adore au passage). Bref, ce huitième tome était plein de bonnes surprises ! J’ai donc hâte de lire le neuvième !

Et vous, avez-vous lu L’Accro du Shopping à la rescousse ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.