[LIVRE] Akira Himekawa, The Legend of Zelda – Twilight Princess

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, je vous parle d’un « nouveau » genre littéraire que j’ai découvert récemment : le manga. Je vous donne donc mon avis sur une grosse franchise vidéoludique adaptée sur ce format : The Legend of Zelda. Pour la petite histoire, je n’ai jamais joué à un jeu Zelda de toute ma vie. En voyant qu’il existait des mangas, je me suis dit que j’allais découvrir cette saga par ce biais !

Pour l’heure, il sera question de l’épisode Twilight Princess (qui était sorti sur Game Cube et sur Wii, puis réédité en HD sur Wii U). Comme je le disais, c’est une véritable découverte pour moi. De plus, je ne vous parlerai que des tomes 1 à 7, puisque ce sont les seuls à être en vente. J’espère juste que les derniers tomes sortiront bientôt, car j’adore cette histoire et j’ai hâte de connaître la fin !

Pour commencer, j’ai eu l’impression de lire un premier épisode de Zelda. Ça m’a surpris, car Twilight Princess n’est pas le premier jeu de la saga. Link ne semble pas savoir qui il est et ne comprend même pas ce qui lui arrive (et nous non plus). Mais on va le découvrir avec lui en avançant dans l’histoire. Donc si, comme moi, vous êtes des novices dans cet univers, sachez que vous ne serez pas perdus au cours de votre lecture. Tout est bien expliqué et, même si on perd d’abord un peu à cause de la multitude des personnages et des événements qui arrivent au héros, on se familiarise vite avec le royaume d’Hyrule. Et puis, on a envie de connaître les réponses aux questions qui taraudent le personnage principal.

J’ai trouvé le personnage de Midona très intrigant. On s’attend à ce qu’elle retourne rapidement sa veste (dans le bon sens du terme), mais j’ai aimé la dualité qu’il y en avait en elle. Tantôt elle agit pour son propre intérêt, tantôt elle le fait pour aider Link. Quant à ce dernier, j’ai aimé le voir évoluer au fil de l’intrigue, alors qu’il essaie d’assurer pleinement son rôle d’élu et aussi son passé qu’il préfère cacher. Il y a aussi la princesse Zelda, qui n’est pas aussi en détresse qu’elle en a l’air. Enfin, il y a les antagonistes et les personnages secondaires, sur lesquels l’action est centrée également. Je ne me suis donc pas ennuyé une seule seconde en lisant Twilight Princess.

Ce que j’ai également apprécié en lisant ces mangas, ce sont les dessins qui m’ont permis de visualiser l’histoire. Il m’a fallu du temps pour m’habituer à lire de droite à gauche, car c’est l’une des spécificités du manga. J’ai eu aussi du mal avec certaines scènes de combat trop chargées en détail. L’avantage est que, comme ce sont des formats poche (ou presque), les mangas se lisent assez vite selon les chapitres. Après, je ne sais pas si c’est bien fidèle au jeu, mais cette histoire est très captivante dans l’ensemble.

Pour conclure, ce « premier » épisode de The Legend of Zelda m’a donné envie de lire les autres épisodes disponibles sur le marché. Étant donné qu’ils sont disponibles en grand format intégral, je vous conseillerais d’attendre que Twilight Princess le soit également. Mais il faudra bien patienter jusqu’à la sortie du tome 8 ou 9, à mon avis. J’ai même envie de me plonger dans les jeux, mais ce ne sera pas pour de suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.