[LIVRE] Blandine Le Callet, Une Pièce Montée

Hello les gens ! Aujourd’hui, je vous parle d’une lecture que je viens tout juste de terminer : Une Pièce Montée de Blandine Le Callet. Pour info, ce roman choral a été adapté au cinéma en 2010 et mettait notamment en scène Clémence Poésy, Jérémie Renier, Julie Gayet et Julie Depardieu. J’avais trouvé cette comédie mauvaise, mais je la regarderais bien de nouveau finalement (par curiosité et pour voir si mon ressenti est toujours le même). Quant au livre, il doit être parmi les moins bons que j’ai pu lire cette année. Ça n’en fait pas un navet littéraire, cependant.

L’avantage avec ce genre de roman, c’est qu’on accompagne plusieurs personnages durant ce mariage. Je me suis attaché à la plupart, mais j’avoue avoir trouvé long le chapitre sur le prêtre (qui reste un peu de dehors de l’événement, finalement). La description de sa personnalité est interminable et j’ai bien cru que je n’irais pas plus loin dans ma lecture (alors que ce n’est que le deuxième chapitre !). En passant, même si l’auteure écrit très bien, j’ai trouvé sa plume trop lourde par moments.

Heureusement, les autres personnages sont plus intéressants (sauf peut-être celui de la mariée, même s’il nous apparaît plus vulnérable qu’il en avait l’air au début). J’ai pas trouvé d’intérêt à celui de Damien (un des collègues de la mariée), dont le chapitre qui lui est consacré est longuet également (mais moins pire que celui du prêtre). Je me suis surtout régalé avec ceux de Jean-Philippe, d’Hélène et de Vincent (le marié).

Ce qui m’a aussi manqué dans ce roman, c’est de l’humour. Il y a quelques passages où j’ai franchement ri (cf. celui où la belle-mère tend un piège à Bérengère, sa belle-fille, un jour où cette dernière vient dîner avec son fiancé). Mais on lorgne finalement plus vers le genre dramatique, style “Les Feux de l’Amour”. Parfois, c’est mignon. Parfois, ce n’est pas nécessaire. De plus, j’aurais aimé faire la connaissance d’autres personnages (comme Laurence, la soeur de Bérengère).

Enfin , cette dernière lecture n’était pas suffisamment captivante pour que j’aie envie de rouvrir mon livre pour connaître la suite et fin de cette histoire. Surtout qu’elle n’a pas de vraie fin… D’ailleurs, je ne me suis pas trop identifié à ce milieu bourgeois, car c’est justement un milieu bourgeois (avec des problèmes qui les concernent eux seulement). Un peu comme les comédies avec des bobos parisiens, si vous préférez.

Bref, ce n’est pas une lecture que je recommanderais spécialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.