[CINÉMA] Bowling

Aujourd’hui, petite critique rapide sur Bowling, une comédie dramatique sociale réalisée par Marie-Castille Mention-Schaar. Ce film s’inspire d’une histoire vraie, à savoir la menace de fermeture de la maternité de la ville bretonne de Carhaix. On a même droit à quelques répliques en breton de la part de Mathilde Seigner (entre autres). Et moi, est-ce que j’ai aimé ?

Eh bien, oui ! Pour moi, je trouve que c’est une histoire touchante, qui est notamment porté par son quatuor principal d’actrices :

  • Catherine Frot en parisienne rigide et coincée, et quelque peu snob ;
  • Mathilde Seigner qui est un peu trop autoritaire avec ses collègues, mais qui se bat pour ses convictions jusqu’au bout ;
  • Firmine Richard, qui a la langue et l’accent antillais bien pendus, pour notre plus grand plaisir ;
  • Laurence Arné, aka la rigolote du groupe qui a les idées les plus folles.

Je les ai toutes adorées et trouvées attachantes dans leurs personnages. Ensemble, elles forment un groupe soudé et on y croit ! J’ai également aimé les autres personnages, qui prennent plus ou moins une place importante dans les différentes intrigues du film (la maternité qui risque de fermer, la compétition de bowling, et les sous-intrigues comme celle du permis de conduire).

L’ensemble du film de Marie-Castille Mention-Schaar nous offre aussi ses moments de tendresse et de rigolade, qu’il dose savamment. Et surtout, il se veut être sans prétention. Par exemple, la réalisation n’est pas folle, mais personnellement, je m’en fiche. Je voulais voir à l’écran un joli petit récit et ce long-métrage a comblé mes attentes.

Un film que je vous conseille, pour ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.