[DOSSIER] Mes Achats — Soldes d’été 2020 (1re partie)

Bonjour à toutes et à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous avez fait une bonne rentrée. Aujourd’hui, je vous présente mes achats effectués à l’occasion des soldes d’été 2020. À la base, je souhaitais faire un haul vidéo sur Instagram, mais après deux tentatives ratées, j’ai choisi d’écrire deux articles sur le blog : le premier listera les CD que j’ai achetés, et le second (qui sortira la semaine prochaine) listera les cassettes audios et le vinyle que j’ai acquis.

Ce premier article sera donc consacré à mes trouvailles au rayon des CD !

***

Louane, Louane (édition digipack collector)

On débute avec cette super édition collector du deuxième album de la chanteuse Louane, sobrement intitulé Louane. Si vous me lisiez déjà en 2015, vous savez alors que j’adore cette chanteuse (je vous avais d’ailleurs parlé de son premier opus). Je l’ai cependant suivie de loin ces dernières années, même si j’ai eu le temps de réécouter son deuxième opus depuis. À ce propos, je l’adore et je le trouve bien meilleur que le précédent. Il est dans la continuité musicale de ce que Louane nous avait habitué jusqu’à maintenant. Mais il est aussi plus mature et on sent que la chanteuse évolue peu à peu. Quant à l’édition collector, je la trouve vraiment soignée et de qualité. En plus, je l’ai eue à petit prix (8 euros), donc cet achat valait clairement le coût !

***

Metallica, The Black Album

Je suis heureux d’avoir trouvé cet album à prix mini sur Rakuten ! En effet, ça faisait des années que je le voulais en version physique originale (j’avais le CD gravé jusqu’à alors). Pour la petite anecdote, j’ai eu une période où j’écoutais du hard rock et du métal 24/7, et j’écoutais notamment certains albums de Metallica (dont The Black Album). C’est d’ailleurs l’un des rares opus de ce genre musical que j’ai gardé dans ma discothèque. J’ai pu ainsi le redécouvrir l’été dernier, après mon achat. Je trouve que c’est le genre d’album qui ne vieillit pas et qui a marqué son époque au fer rouge. Et puis, il y a deux de mes titres favoris de Metallica dessus : The Unforgiven et Nothing Else Matters.

***

Evanescence, Fallen

Voici un autre album culte que je ne possédais pas encore dans ma discothèque personnelle. En effet, Fallen d’Evanescence est un opus que j’ai écouté en boucle quand j’étais au collège. Je connais d’ailleurs les quatre singles par cœur (Bring Me To Life, Going Under, My Immortel – je préfère la version radio – et Everybody’s Fool). Ça me rappelle même l’époque où la radio Europe 2 ne s’appelait pas encore Virgin Radio et grâce à laquelle j’avais découvert plein d’artistes (dont Evanescence). Bref, encore une fois, j’ai fait une très bonne affaire en achetant cet album !

***

Dirty Dancing (OST)

Il s’agit de l’un des rares CD mentionnés dans cet article que j’ai achetés « les yeux fermés ». Bon après, on parle de la bande originale du film culte Dirty Dancing, donc d’une valeur musicale sûre. Et puis, je connaissais déjà toutes les chansons de l’album, dont les plus célèbres (The Time of my Life et She’s Like The Wind). Je partais donc en terrain connu. Petite anecdote : ma sœur possédait cette BO au format cassette (il faudrait que j’essaie de la trouver, à l’occasion). Sans surprise, c’est une excellente bande originale qui, personnellement, me donne de l’entrain quand je l’écoute.

***

Céline Dion, A New Day… Live in Las Vegas

Voici l’un des autres albums que je n’avais pas du tout prévu d’acheter. Mais vu son prix attractif (3 euros, de mémoire), j’ai sauté sur l’occasion. Et puis, j’adore Céline Dion (en témoignent les nombreux articles qui lui sont dédiés sur le blog). À la base, je n’aime pas trop les albums live, car ils ne retranscrivent pas assez ce qu’on peut ressentir lorsqu’on assiste à un vrai concert selon moi. Mais quand j’écoute Céline, j’ai toujours la chair de poule tant sa voix est à la fois belle et puissante. De plus, la tracklist de cet opus est parfaite et équilibrée, puisqu’elle réunit ses plus gros succès et de belles reprises inédites. Un album que tout fan de la diva québécoise se doit avoir, si ce n’est pas encore fait !

***

Guns N’Roses, The Spaghetti Incident?

Encore un album que je n’avais pas prévu d’acheter ! En fait, ce qui m’a poussé à l’achat est, d’une part, la pochette de cet opus de Guns N’Roses et, d’autre part, le fait que mon frère possédait la cassette audio à l’époque de sa sortie. De plus, je n’avais jamais écouté cet album et j’ai été d’ailleurs surpris d’apprendre qu’il s’agissait d’un album de reprises. Je ne l’ai écouté qu’une fois depuis mon achat, mais j’ai été agréablement surpris par sa qualité globale. Et puis, ça m’a rappelé une partie de mon adolescence, puisque j’écoutais également ce groupe durant mes années lycée.

***

Sam Smith, The Thrill of it all

Voici le premier album que je ne m’attendais absolument pas à trouver soldé en magasin. En effet, il ne me semble pas que le deuxième album de Sam Smith ait eu beaucoup de succès en France, contrairement au premier (mais je me trompe peut-être). Il n’empêche que j’ai pu l’acquérir à un prix plus que raisonnable (5 euros, de mémoire). J’ai pu donc le redécouvrir chez moi : j’avais oublié à quel point The Thrill of it all avait du charme. Par ailleurs, j’aime bien son côté « religieux » (notamment la chanson HIM). Pour un fan de ballades comme moi, cet album est donc du pain béni.

***

Fergie, Double Dutchess

C’est le second album que je ne pensais jamais acheter un jour, qu’il soit à prix normal ou réduit. Et pour le coup, celui-là est complètement passé inaperçu ici (déjà qu’aux États-Unis, ce n’était pas la joie non plus). Pourtant, Double Dutchess est un très bon album dans son genre, même s’il est en deçà de The Dutchess (qui reste culte des années après sa sortie). Dommage que son exploitation ait été trop chaotique, car il aurait pu avoir un joli succès commercial d’estime. Personnellement, je suis content de posséder cet album solo de Fergie.

***

Harry Styles, Harry Styles (édition Deluxe livret)

J’ai vraiment hésité à acheter cette édition Deluxe. En réfléchissant et en voyant le prix (3 euros), je me suis dit : « Pourquoi pas ? » J’ai eu tout de même du mal à accrocher à ce premier album solo d’Harry Styles. En effet, mis à part le premier single (Sign of the Times) qui est très radiophonique, les autres titres sont très loin de ce qu’on pourrait attendre de l’ex-membre des One Direction. Quelque part, ce n’est pas plus mal. Mis à part ça, cette édition est vraiment soignée. J’ai d’ailleurs apprécié le fait de découvrir les coulisses de la création de cet opus (via les photos en studio). Cet achat valait donc le coût !

***

90’s (compilation 2CD)

On termine la première partie de ce haul avec cette double compilation, qui regroupe quelques-uns des titres les plus emblématiques de la décennie 90. J’ai pu ainsi redécouvrir les gros tubes de l’époque : What is Love de Haddaway, Show Me Love de Robin S., Children de Robert Miles, Horny’98 de Mousse T., Two Times de Ann Lee, etc. Bon, j’ai une préférence pour le CD n° 1, mais dans l’ensemble, cette compilation remplit sa fonction de me faire danser pendant deux heures non-stop ! D’après moi, elle est idéale pour les soirées entre amis.

***

Et voilà pour la première partie de ce haul spécial soldes estivales de 2020 ! J’espère que cet article vous a plu. Si c’est le cas, rendez-vous la semaine prochaine pour la seconde partie. N’hésitez pas également à me dire dans les commentaires quels sont les albums que vous possédez dans la liste ci-dessus, et ce que vous en pensez. De mon côté, je vous dis à bientôt pour un nouvel article sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.