[DOSSIER] Europe 2 – Le retour tant attendu !

Aujourd’hui, je vous parle d’une bonne nouvelle qui me réjouit. En effet, le 15 juin dernier, le groupe Lagardère a annoncé souhaiter le retour de la radio Europe 2 sur les ondes en janvier 2023. Pour rappel, cette dernière avait laissé sa place à Virgin Radio en 2008. Pour moi qui ai grandi avec Europe 2 et espérais son retour depuis des lustres, c’est un rêve qui devient réalité.

Pour fêter ça à ma façon, je vais revenir sur mon histoire en tant qu’auditeur d’Europe 2/Virgin Radio. Je vous donnerai également mon avis sur le retour d’Europe 2 et ce que j’en attends. En revanche, je ne reviendrai pas sur l’histoire de chaque radio. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, je vous redirige vers les liens suivants :

  • E2 Maxx, qui résume bien l’évolution d’Europe 2 ;
  • Virgini, qui détaille le parcours de Virgin Radio depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui.

À présent, je vais vous expliquer pourquoi Europe 2 m’a fait aimer la musique ET la radio de manière générale.

Europe 2 : le meilleur de la musique

C’était le slogan de la deuxième Europe 1 entre 1986 et 1998, avant Que de rock, que de la pop, Le pouvoir de la musique et, surtout, Un Maxx’ de Tubes. En effet, c’est à cette époque-là que j’ai vraiment découvert Europe 2. J’écoutais déjà la radio, notamment Radio Scoop. Même si leur programmation musicale me plaisait bien, je ne l’écoutais pas non plus en boucle. Et un soir, en zappant les différentes stations de radio, je suis tombé sur une émission qui s’appelait C’est quoi ton truc ? animé par Bart. Non seulement cette émission de libre antenne m’a beaucoup séduit, mais la programmation musicale d’Europe 2, qui alliait savamment les tubes du moment et les chansons d’artistes plus confidentiels, également. À partir de là, je n’ai plus lâché la fréquence 97.8 (qui est celle de Saint-Étienne).

Ce qui me plaisait chez Europe 2, c’est que c’était la seule radio nationale à mettre autant en avant la nouvelle scène française. J’ai ainsi découvert plein de chanteurs, de chanteuses et de groupes qui n’étaient pas forcément diffusés ailleurs comme :

  • Dolly (Tous des stars et Au paradis) ;
  • Audrey Forest (Mais tu sais et Passée par là) ;
  • Sita (Happy, L’envers du décor et Ce qui nous rend fou) ;
  • Yann Destal (Un univers) ;
  • Vegaster (100ème étage) ;
  • Ayo (Down On My Knees et Help Is Coming) ;
  • Luke (La Sentinelle et Soledad) ;
  • Tarmac (Ce sourire est pour moi et Notre époque) ;
  • Sorel (Comme si j’étais seul sur la Terre) ;
  • Melissa Auf Der Maur (Taste You) ;
  • Asa (Fire on the Mountain) ;

La radio diffusait également des artistes grand public, comme Indochine, Avril Lavigne, Olivia Ruiz, Coldplay, Shakira, Maroon 5, Beyoncé, Christina Aguilera et j’en passe. Bref, Europe 2 m’a permis d’enrichir ma culture musicale, en écoutant des styles musicaux variés. Cette radio m’a d’ailleurs offert mes plus beaux souvenirs musicaux. Et lorsque Lagardère a annoncé vouloir la remplacer par Virgin Radio, je vous avoue que j’ai eu un gros pincement au cœur. C’était comme si j’allais perdre une amie très chère, tant j’ai passé de nombreuses heures en sa compagnie. Je n’ai pas renié sa petite sœur pour autant, même si durant un certain temps, j’ai eu beaucoup de mal avec elle…

Si vous voulez replonger en arrière, vous pouvez écouter cette playlist Europe 2 que j’ai concoctée sur Spotify :

Virgin Radio : un parcours en dents de scie

Rassurez-vous : j’aime autant Virgin Radio que j’ai aimé Europe 2. Selon moi, la programmation musicale est de qualité. Cependant, je trouve que le style électro a pris le dessus par rapport au rock et à la pop. Mais au moins, elle est restée cohérente depuis 2013 avec leur slogan Pop, rock, électro. Parce qu’au début, ça a été une véritable catastrophe pour cibler ses auditeurs.

Certains pensent notamment à la seconde période Un Maxx’ de Tubes (et certains de ses titres matraqués jusqu’à 17 fois par jour). Personnellement, ce n’est pas la période qui m’a le plus dérangé (je suis très bon client de Britney Spears, Lady Gaga, Jennifer Lopez et consœurs, comme vous le savez). Pour être franc, j’ai lâché momentanément Virgin pendant six ans (entre 2013 et 2019). Je réécoutais la radio de temps en temps, mais je lui préférais NRJ à cette période (leur playlist me convenait tout aussi bien). Or, je dois l’avouer, je n’ai jamais écouté autant NRJ que Virgin Radio. Aujourd’hui, je pense que cette dernière a su trouver son équilibre et qu’Europe 2 saura le perpétuer (mais ça, je vous en parle dans la partie suivante).

En effet, selon moi, les émissions sont de qualité (le Virgin Tonic animé par Manu Payet, Mikl sur Virgin Radio le soir, Le Lab Virgin Radio qui met à l’honneur la nouvelle scène française, DJ Save My Night le samedi soir). Et puis, comme Europe 2 en son temps, Virgin Radio m’a fait découvrir beaucoup d’artistes et groupes tels que :

  • Lady Antebellum (Need You Now) ;
  • Absynthe Minded (Envoi) ;
  • Milow (Ayo Technology et You Don’t Know) ;
  • Charlie Winston (Like a Hobo et In Your Hands) ;
  • Ed Sheeran (The A-Team, Sing et Don’t) ;
  • Ben Mazué (Quand je marche et J’attends) ;
  • Noé Preszow (Quand tout s’danse et Cette route-là) ;
  • Antoine Elie (Aïe) ;
  • Charlie XCX (Boom Clap et Break the Rules) ;
  • Gotye (Somebody That I Used To Know) ;
  • George Ezra (Budapest) ;

Bien évidemment, comme sa grande sœur Europe 2, Virgin Radio continue de diffuser les gros artistes et groupes tels que Coldplay, Maroon 5, Indochine, Avril Lavigne, Rihanna, Lady Gaga, Beyoncé, etc. Donc, certes, Lagardère paie aujourd’hui son manque de vision sur le long terme et la gestion chaotique de sa radio, mais tout n’est pas non plus à jeter chez Virgin. Et lorsqu’elle disparaîtra au profit d’Europe 2, je sais que je la regretterai, car encore une fois, j’ai passé beaucoup d’heures à l’écouter.

Si vous voulez redécouvrir Virgin Radio, écouter donc ma playlist Spotify :

Europe 2 : mes attentes

Maintenant, j’aimerais vous parler de mes souhaits en ce qui concerne le retour d’Europe 2. D’après ce que j’ai lu dans les actualités et ce que j’ai écrit ci-dessus, voici ce que j’aimerais retrouver chez la « future » radio de Lagardère :

  • Une programmation musicale très éclectique, qui regroupe les hits actuels, des classiques et des chansons interprétées par la nouvelle scène française ;
  • Une véritable mise en avant de la nouvelle scène française (et pas uniquement le dimanche soir, même s’il faut conserver ce genre d’émission) ;
  • Le retour du Hit Europe 2 sur les ondes et sur le site Internet (et zapper le hit quotidien entre 19 et 20 h) ;
  • Le maintien de DJ Saved My Night le samedi soir ;
  • Un morning aussi qualitatif que celui de Manu Payet (bon, je sais que la nouvelle émission sera produite par Cyril Hanouna et qu’un de ses chroniqueurs l’animera, mais je préfère leur laisser le bénéfice du doute – sachant que j’avais apprécié Hanouna Le Matin entre 2011 et 2013) ;
  • Conserver les différentes webradios actuelles (en les renommant, bien sûr) ;
  • Conserver l’antenne libre de Mikl sur Virgin Radio avec l’équipe actuelle, tout en laissant l’animateur Mikl diffuser plus de sons rock (vu que c’est sa culture musicale et que ça correspond bien à l’ancienne Europe 2/l’actuelle Virgin Radio) ;
  • Garder les mêmes animateurs (pour ma part, je les trouve tous très bons et je regrette l’éviction de Robin, dont l’émission Team Virgin Radio était vraiment chouette et bienveillante) ;
  • Reprendre le fameux logo rond bleu et rouge ;
  • Choisir un slogan et s’y tenir définitivement (même s’il s’agit d’un ancien, tant qu’ils ne reproduisent pas l’échec commercial d’Un Maxx’ de Tubes 2.0).

Bon, je sais que tous mes souhaits ne seront pas forcément exaucés. J’espère juste que Lagardère écoutera enfin les auditeurs d’Europe 2 et/ou ceux de Virgin Radio et que, cette fois, ils se ne planteront pas dans leur stratégie marketing.

Conclusion : 2023, vite !

Maintenant que la nouvelle a été officiellement annoncée par Lagardère, il ne reste plus qu’à attendre. J’espère ne pas être déçu par le « nouvel » Europe 2, même s’il ne faut pas non plus que je m’attende à retrouver la radio de mon adolescence. Les temps évoluent et par conséquent, le groupe Lagardère doit s’adapter à l’époque actuelle, tout en gardant la recette qui faisait le succès d’Europe 2. Qui vivra verra !

Et vous, écoutiez-vous beaucoup Europe 2 à l’époque ? Écoutez-vous beaucoup Virgin Radio maintenant ? Que pensez-vous du prochain retour d’Europe 2 sur les ondes ? N’hésitez pas à me donner votre avis en me laissant un commentaire !

Par ailleurs, aimeriez-vous que je vous propose des playlists spéciales Europe 2 sur le blog ? Si oui, faites-le-moi savoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.