[CINÉMA] Wounds

Je ne sais pas vraiment ce que je viens de regarder… Le film partait bien, mais il ne démarrait pas. Et à la fin, j’attendais encore qu’il se passe quelque chose. J’ai même été lire un article pour comprendre l’histoire, mais l’explication du réalisateur me semblait foireuse. Bref, ce soir, je vous parle de Wounds de Babak Anvari, un film d’épouvante qui n’a ni queue ni tête.

Pour commencer par les points positifs, les acteurs jouent bien leurs rôles respectifs. J’ai trouvé que le couple Armie Hammer / Dakota Johnson était convaincant à l’écran. J’ai également bien aimé le fait que les personnages aient chacun une psychologie et une histoire. C’est déjà ça de gagner et ça les rend un peu attachants à mes yeux.

Mais ça s’arrête là. Le film commence par un smartphone retrouvé par un barman et se termine par une sorte de “rituel” (je ne sais pas comment appeler ça). Et c’est tout. Le héros a des hallucinations bizarres par moments, mais pas de quoi faire peur au plus peureux des spectateurs. À force, on ne sait plus que ce long-métrage nous raconte ou tente de nous raconter (la déchéance de ses personnages vs. cette histoire de rituel). Dans tous les cas, c’est raté.

Personnellement, j’ai l’impression d’avoir perdu une heure et demie pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.