[CINÉMA] The Matrix

Bon, il m’a fallu du temps pour me remettre de Matrix des Wachowski. Et même au moment où j’écris ces lignes, je suis encore comme Neo (Keanu Reeves) durant la première heure de Matrix : je n’arrive toujours pas à croire à ce que j’ai regardé la veille. Vraiment, si vous regardez ce film pour la première fois, il va falloir vous accrocher ! Et si vous êtes un tant soit peu lucide, vous verrez peut-être que la société dépeinte dans Matrix n’est pas tant éloignée que ça de la nôtre.

Matrix est un voyage sensoriel et extra-sensoriel que l’on vit du début à la fin, sans crier gare. Et même à la fin du film, il y a encore tant de questions qui nous taraudent (en espérant que les deux suites y répondront avec plus ou moins de clarté). Ça nous donne donc envie d’en savoir plus sur cette fameuse matrice, même si elle est si flippante. Pourtant, comme je l’ai dit d’entrée de jeu, j’ai l’impression qu’on vit nous aussi dans une sorte de matrice. On en a conscience, mais on refuse de le reconnaître pour la plupart d’entre nous.

Bref, pour parler du film Matrix en lui-même, c’est un excellent film de science-fiction et d’anticipation. C’est un long-métrage qui en a influencé des tas d’autres œuvres dans le même genre cinématographique (avec plus ou moins de succès). Les effets spéciaux, même si on les a vus se bonifier au fil des années, restent révolutionnaires pour l’époque et, surtout, cultes. En effet, je pense que même sans avoir vu le film, quand on pense à Matrix, la première chose qui nous vient à l’esprit est cette scène-là :

Donc, rien que de ce côté-là, le film mérite clairement sa reconnaissance acquise depuis sa sortie en 1999.

L’univers écrit et mis en scène par les Wachowski est à la fois riche et crédible. Pour le coup, je trouve que le duo avait bien anticipé notre dépendance aux machines (pour comprendre de quoi je parle, je vous laisserai découvrir le film par vous-mêmes). J’y ai même vu un lien avec la spiritualité (le fait que les personnages se reconnectent avec ceux qu’ils sont réellement). Comme je le disais au début de mon article, on a besoin de temps pour digérer toutes les informations qu’on nous balance à la volée. Matrix ne plaira donc pas forcément au premier visionnage. Pour vous l’avouer, j’en avais vu une partie quand j’étais plus jeune et j’avais lâché l’affaire, tellement le film était difficilement accessible de mon point de vue.

Enfin, les acteurs portent bien ce long-métrage très ambitieux sur leurs épaules solides. Keanu Reeves incarne bien Neo, qui est un personnage auquel on s’identifie facilement (par exemple, on réagirait pareil que lui en découvrant ce qu’est vraiment devenu notre monde). Carrie-Anne Moss interprète bien Trinity, qui est une héroïne forte et badass. Laurence Fishburne, lui, en impose énormément avec sa carrure (le rôle de leader lui va comme un gant). Enfin, Hugo Weaving est le parfait méchant de cette trilogie.

Pour conclure, Matrix est donc un long-métrage qui peut nécessiter plusieurs visionnages avant de se savourer véritablement. De mon côté, il m’a fallu un visionnage (et demi) pour ce faire. Et je crois que je pourrais le revoir en ayant les mêmes sensations que j’ai eues la première fois. Vivement la semaine prochaine pour le deuxième volet, Matrix Reloaded !

Et vous, qu’avez-vous pensé de Matrix des Wachowski ? N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.