[CINÉMA] Ocean’s 8

Lundi soir, j’ai regardé la comédie d’espionnage Ocean’s 8, suite/spin-off de la saga Ocean’s réalisée par Steven Soderbergh. J’ai découvert cette saga en 2017, lorsqu’elle était diffusée sur France 3. Les films m’avaient beaucoup diverti, donc quand j’ai entendu dire qu’une suite version féminine était sortie, j’étais curieux de voir ce que ça pouvait donner. De plus, comme le réalisateur du premier Hunger Games (Gary Ross) était derrière la caméra, ça ne pouvait que titiller davantage ma curiosité.

Au final, ce dernier volet est tout aussi divertissant que ses prédécesseurs. Il reprend la même formule scénaristique que ces derniers, à savoir le mise en place du nouveau “casse du siècle” de A à Z. On découvre d’abord l’héroïne, incarnée par Sandra Bullock (qui est géniale, comme toujours), puis son acolyte jouée par Cate Blanchett (toujours géniale également). On fait aussi connaissance avec les autres membres de l’équipe et niveau casting, on est gâtés ! On retrouve ainsi Anna Hathaway (que j’adore), Sarah Paulson, Helena Bonham Carter, Mindy Kaling, Awkwafina (que je n’avais jamais vue jouée) et même Rihanna (dans un rôle un peu cliché, mais on ne lui en demande pas plus). Côté hommes, on retrouve Richard Armitage (très charmant) et Shaobo Qin (qui avait joué dans les trois premiers volets). En résumé : c’est un casting à la hauteur d’un blockbuster comme Ocean’s Eight !

Concernant le scénario, si les trois quarts ne nous offrent pas vraiment de surprise – on découvre le plan échafaudé par l’équipe de Debbie Ocean -, la dernière partie du film nous fait voguer de surprise en surprise. Même si je m’y attendais un peu, pour ma part, vu que c’est le concept même la saga. Le film regorge également de beaucoup d’humour, ce qui le rend très divertissant dans l’ensemble. Enfin, le film est très glamour et, personnellement, j’ai pris un malin plaisir à faire ce voyage au royaume de la mode (cf. la partie durant le MET gala).

Pour conclure, Ocean’s Eight est une suite/spin-off qui n’a pas à rougir face à ses prédécesseurs. Le long-métrage de Gary Ross est divertissant et on ne lui en demande pas plus. J’espère même que ce film donnera lieu à une nouvelle trilogie.

Et vous, qu’avez-vous pensé de Ocean’s Eight ? N’hésitez pas à me donner votre avis en me laissant un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.