[CINÉMA] Little Women (2020)

2020 a à peine commencé que je peux déjà vous citer l’un de mes chefs d’œuvre de cette année : Les Filles du Docteur March de Greta Gerwig ! Je n’ai pas encore lu le livre (ça ne saurait tarder !), mais ce film m’a transporté comme jamais ! Il est quand même long (2 h 15 !), mais je n’ai pas vu le temps passer. Il m’a fait ressentir beaucoup d’émotions : de la joie, de la tristesse, des rires, du romantisme, etc. J’avais déjà beaucoup aimé Lady Bird, le précédent film de Greta Gerwig en tant que réalisatrice, mais avec Little Women, elle s’est surpassée !

Little Women s’avère être un film moderne et féministe, tout en respectant les codes vestimentaires et les décors de l’époque durant laquelle l’histoire se déroule. Les quatre héroïnes ont du caractère et chacune sait ce qu’elle veut dans la vie. D’ailleurs, chacune a aussi sa passion artistique : Meg aime le théâtre, Jo l’écriture, Amy la peinture et Beth le piano. Pour moi, ce n’est finalement pas par hasard que Greta Gerwig a choisi d’adapter le roman de Louisa May Alcott : les quatre sœurs parviennent à s’affranchir grâce à l’art, comme Gerwig en tant qu’actrice et réalisatrice. Et cette dernière les rend toutes attachantes et charismatiques à l’écran, ce qui donne ainsi une excellente interprétation des actrices.

Je les ai toutes trouvées exceptionnelles et justes dans leurs jeux respectifs. Saoirse Ronan a beaucoup de fougue et arrive aussi à être vulnérable durant les scènes les plus tristes du film. Florence Pugh est très bonne quand il s’agit de jouer les petites pestes et la jeune adulte plus mature. Emma Watson incarne à merveille la sagesse de son personnage et, de ce fait, endosse à merveille le rôle de l’aînée. Eliza Scanlen est plus en retrait, mais elle n’en démérite pas moins. On n’oubliera pas également Laura Dern et Meryl Streep qui campent des rôles féminins secondaires très marquants. Côté hommes, ils sont également tous convaincants, mais c’est surtout Timothée Chalamet qui vole la vedette en séducteur en apparence et romantique dans le fond. En fait, tout le casting de ce film est parfait !

Le scénario est très bien écrit et construit. En effet, j’ai aimé l’idée que le film alterne entre le présent et le passé. Il joue ainsi aisément avec les couleurs (lumineux pour le passé, sombres pour le présent) et avec l’évolution des quatre filles March (ce qu’elles désiraient et ce qu’elles sont devenues). Mais j’aurais aimé que les relations entre certains personnages soient plus approfondies (comme Amy et Laurie ou Jo et Friedrich). Les costumes et les décors sont très beaux, on est donc dans un vrai film d’époque. Enfin, la musique d’Alexandre Platz (dont on reconnaît toujours facilement la patte) est sublime et poétique. Personnellement, j’ai été davantage transporté dans l’histoire grâce à elle.

En résumé, j’ai eu des étoiles dans les yeux en regardant Little Women de Greta Gerwig. En d’autres mots, j’en suis tombé amoureux dès le premier regard. J’ai ressenti de la joie comme j’ai eu envie de pleurer devant ce long-métrage, et ce comme jamais. Je le classe donc déjà à coup sûr dans mon top 10 de l’année 2020 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.