[CINÉMA] J’ai perdu mon corps

Je pense que l’on tient là l’un des meilleurs films d’animation de 2019, toutes nationalités confondues (LE meilleur ?). La bande-annonce m’avait déjà beaucoup intrigué, quand je l’avais vue au cinéma. Le début du film m’intriguait tout autant, en m’emmenant vers des sentiers inconnus pour moi. En d’autres mots, je ne suis pas très habitué à ce genre de film d’animation, pour être honnête. Mais je crois en être devenu un nouvel adepte.

J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin est un film poétique qui fait appel à nos sens et à nos émotions. En suivant le périple peu ordinaire de cette main à la recherche de son corps, j’avais le coeur qui battait à la chamade. Je me demandais si elle allait vraiment atteindre sa destination, tandis que je me demandais ce qui était arrivé à Naoufel (son propriétaire) pour qu’elle soit si loin de lui comme ça. Je me suis également attaché à ce dernier et j’ai aimé découvrir son histoire. J’ai aussi aimé sa romance avec Gabrielle. Enfin, l’aspect glauque de l’histoire n’est pas aussi déplaisant qu’il en avait l’air au départ.

L’animation est de toute beauté. Jéremy Clapin est ainsi parvenu à me faire voyager au sein de Paris, en me rappelant que la capitale a un charme unique en son genre. Les gros plans sont également bien travaillés et nous insufflent encore plus ce que ressent le personnage principal. On s’imagine, comme cette main, toucher ce qu’elle-même a touché ou frôlé par le passé. On se plait à la voir se souvenir de ce que Naoufel aimait faire (cf. la scène où l’homme aveugle joue du piano, faisant écho à Naoufel qui en jouait pendant son enfance). Car les sentiments et les souvenirs passent par tous les organes et sens de notre corps, y compris le toucher (auquel on ne pense pas en premier lieu, dans ce cas précis).

Je vous conseille vivement de regarder J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin. C’est un film qui vous atteint en plein coeur et ne vous laisse pas indifférent. Je suis d’ailleurs encore remué de l’intérieur, au moment où je finis d’écrire cet article. Il y a intérêt à ce que ce film d’animation soit aussi bien nommés aux prochains César comme aux Oscars 2020 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.