[CINÉMA] The Last Song

Ronnie était une pianiste talentueuse, jusqu’à ce que ses parents divorcent. Désormais, Ronnie est une adolescente repliée sur elle-même, qui repousse les gens. Pour remédier à cela, sa mère décide de l’envoyer avec son frère chez leur père, pour qu’ils puissent rattraper le temps perdu. Mais Ronnie, elle, continue de s’éloigner des siens, quitte à aider des œufs de tortues à éclore, pour rester le plus loin possible de son paternel. C’est là qu’elle rencontre William, qui a aussitôt le béguin pour elle…

Continuant de découvrir la carrière de Miley Cyrus, je me suis cette fois penché sur le cas The Last Song, film qui marque le début de la carrière post-Hannah Montana de l’actrice/chanteuse. J’avais lu par hasard sur un forum que c’était un film vraiment bouleversant, devant lequel on pleurait à chaudes larmes. Ça m’intéressait donc de voir Miley dans un autre registre que celui de Disney (même si The Last Song est quand même produit par la firme en question), donc dans un rôle plus sérieux. Et bon, le résultat final n’est pas si parfait qu’il en avait l’air au départ.

Honnêtement, Miley en ado rebelle et limite torturée, ce n’est pas très très crédible. Pire : on a souvent la désagréable impression qu’elle surjoue pour justement paraître crédible. C’est sûr qu’avoir le dos sans cesse voûté et faire la gueule durant presque deux heures, c’est avoir l’air d’une rebelle dans l’âme ! Néanmoins, on voit qu’elle fait tout ce qu’elle peut pour être le plus juste possible, donc on lui pardonne pour le coup. Son partenaire, Liam Hemsworth, s’en sort un peu mieux, et semble d’ailleurs avoir un certain atout comique pour charmer le public (surtout les femmes). Les autres acteurs sont en retrait tout le long, et ne dégagent rien de ce fait.

La faute à un scénario qui ne met pas forcément ses personnages en avant. Ces derniers (y compris les deux héros) manquent cruellement de profondeur, ce qui fait par exemple qu’on n’arrive pas à éprouver une quelconque empathie pour le personnage de Steve (le père de Ronnie), sur lequel le malheur s’acharne. Il en est de même pour les intrigues secondaires, qui ne trouvent pas du tout d’issue pour la plupart (celle de l’incendie est, par exemple, très mal amenée, tandis que la relation Marcus/Blake est bâclée [on aurait même pu s’en passer à la limite]). Tout ça pour voir les deux héros jouer au fameux « je t’aime, moi non plus » pendant toute la durée du film. Rien de bien folichon à l’horizon, donc.

Malgré tout, on se surprend à rire, ou juste sourire, devant certaines situations comiques (dont certaines le sont malgré elles), en grande partie grâce au personnage incarné par Hemsworth. D’autres séquences sont, elles, plus touchantes, même si on ne sortira pas non plus le paquet de mouchoirs pour chialer comme un gros bébé. Et pourtant, The Last Song est le film tire-larmes par excellence (mais sûrement pas autant que « Ma vie pour la tienne »). J’imagine que pour cela, il faut être un grand amateur de drames, ou une fille tout simplement.

The Last Song ne restera donc pas dans les annales, et ne permettra sûrement pas non plus à Miley Cyrus de se forger une certaine crédibilité en dehors du public d’Hannah Montana. La preuve, avec les critiques assassines qui lui sont carrément tombées dessus. Mais ne perd pas espoir Miley : un jour, tu obtiendras la reconnaissance de tous. Pour cela, il suffit juste de t’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.