[SÉRIE T.V.] Star Wars – The Mandalorian (Saison 1)

Bonjour tout le monde ! Après mon avis sur l’épisode 9, On commence de bon matin avec mon avis sur la première saison de The Mandalorian, qui est issu de la saga Star Wars. J’ai beaucoup entendu dire que cette série était ce qui s’était fait de mieux dans la franchise depuis son rachat par Disney. Alors, est-ce que c’est vrai ?

Sincèrement, je pense que The Mandalorian a des choses à nous raconter, tant au niveau de son histoire qu’au niveau de la mythologie Star Wars. En effet, Disney semble enfin avoir compris comment exploiter l’univers initié par George Lucas. Dans chaque épisode, on visite une nouvelle planète et on rencontre de nouveaux personnages. D’ailleurs, la série ne s’adresse pas uniquement aux grands fans de la saga, mais aussi à celles et ceux qui auraient envie de la découvrir. Je pense donc que la série peut perdurer dans le temps, tant l’univers est riche. À condition, bien sûr, de ne pas tourner en rond dans ses intrigues.

En parlant des intrigues, c’est vrai que le scénario laisse à désirer, dans le sens où il est cousu de fil blanc. On devine comment chaque épisode va commencer et, surtout, comment il va se terminer. Ce qui fait qu’il n’y a pas de prise de risques à ce niveau-là. Mais à la limite, ce n’est pas le plus gênant selon moi. En effet, la vraie force de la série réside dans ses personnages. Celui de Mando est à la fois mystérieux et attachant. L’acteur Pedro Pascal l’incarne d’ailleurs parfaitement bien, sachant qu’on ne voit (presque) jamais son visage, et que sa performance repose sur ses gestes et, surtout, sa voix. Les autres acteurs s’en sortent également très bien, même si certains personnages m’ont vraiment agacé (comme ceux de l’épisode 6, les “gardiens de la galaxy du pauvre” comme je les appelle).

À ce propos, je trouve que la réalisation des épisodes a bien su s’attarder sur le point de vue des deux héros (Mando et Baby Yoda) : d’un côté, la dureté apparente du premier et de l’autre, l’innocence du second. Pour ma part, ça m’a davantage permis de m’attacher et de m’identifier à eux. De plus, toujours au niveau de la réalisation, les effets spéciaux sont de bonne facture et n’ont pas à rougir face aux FX des films Star Wars sur grand écran. Les scènes de combat sont également agréables à regarder, tant elles sont bien lisibles et chorégraphiées.

Enfin, Jon Favreau – qui a écrit cette première saison et qui écrira les deux suivantes – a parfois abusé de l’humour Disney qui est inclus dans les dernières créations Star Wars. Personnellement, je ne comprends pas pourquoi l’usine de Mickey s’obstine à vouloir “infantiliser” au maximum cette saga, alors que franchement, les scènes censées être drôles ne le sont pas du tout pour la plupart (cf. la scène d’introduction du dernier épisode). J’espère donc que pour les saisons suivantes, Jon Favreau laissera l’humour Disney de côté pour se concentrer davantage sur les aspects sombres de la série.

En résumé, la première saison de The Mandalorian est de bonne facture, malgré les défauts que j’ai cités précédemment. Je suis vraiment curieux de voir la deuxième saison et je pense ainsi que la série peut évoluer de bien belle manière.

Et vous, qu’avez-vous pensé de The Mandalorian ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.