[CINÉMA] The Reader

Alors qu’il est mal en point, Michael Berg, quinze ans, se voit offrir l’aide d’une femme de deux fois son âge, Hanna Schmitz. Chacun étant fasciné par l’autre, ils débutent alors une aventure passionnelle estivale, où avant de faire chaque fois l’amour, Michael lit à Hanna aussi bien « L’odyssée » d’Homère que « La Dame Au Petit Chien » de Tchekov. Mais du jour au lendemain, Hanna disparait, sans laisser de trace. Les deux amants se retrouveront huit ans plus tard, sans qu’ils s’y attendent…

J’attendais depuis un bon moment le film qui me prendrait dans ses filets, me faisant ainsi perdre la notion du temps. Kate Winslet mérite son oscar, et je contredis tous ceux qui disaient qu’elle était bien meilleure dans Revolutionary Road. Certes, là aussi elle jouait à la perfection, mais elle ne prenait que très peu de risques. Ici, il fallait beaucoup de cran pour interpréter cette femme belle, attirante et surtout pas très morale quant à ses actes. Ce culot, Kate l’a finalement déterré du fond d’elle-même pour se mettre en scène d’une manière très libérée.

Malgré son caractère pédophile et malsain, le lien unissant les deux personnages principaux nous apparait finalement beau et poignant. David Kross parvient à tenir dignement tête à Winslet, et n’a d’ailleurs pas peur de se mettre à nu face à elle. L’autre sujet du film, à savoir le nazisme, est traité avec beaucoup de justesse. Et même si Stephen Daldry présente Hanna comme une femme attirante et sensible à la beauté du monde, il ne l’épargne pas pour autant lorsqu’il se met à aborder un thème violent de ce genre. Mais malgré tout, on continue de l’aimer et de compatir à son sort. Comme Michael, on lui pardonne ses actes inhumains et criminels, et on éprouve de la pitié lorsqu’on la voit anéantie par les conséquences de son lourd passé et par ce statut de meurtrière toute désignée. Ralph Fiennes vient compléter ce trio d’acteurs qui nous apportent tant dans ce film si poignant et gorgé de tristesse.

The Reader offre, d’une part, le rôle qui manquait à Kate Winslet (qui réussit l’exploit de nous faire aimer ce personnage monstrueux) pour accéder au statut de grande actrice et d’autre part, nous émeut par cette histoire d’amour unique en son genre, mais néanmoins bouleversante par beaucoup d’aspects.

Laissez-moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.