[CINÉMA] The High Note

Aujourd’hui, je vous parle d’un film qui m’a fait beaucoup de bien au moral : La Voix du Succès (The High Note en VO) de Nisha Ganatra. C’est une rom-com tout ce qu’il y a de plus classique et de plus prévisible. Mais c’est toujours agréable de regarder des longs-métrages qui véhiculent des idées positives, comme celui-là.

J’ai bien aimé l’histoire de The High Note, notamment le personnage de Maggie. En effet, c’est une héroïne qui ne lâche rien pour réaliser ses rêves, même si personne ne la prend vraiment au sérieux (à quelques exceptions près). De plus, Maggie est une vraie passionnée de musique et voit donc l’artistique avant l’argent. Bon, on se doute bien qu’il existe peu de personnes comme elle dans l’industrie musicale dans la vie réelle, mais comme je l’ai dit plus haut, ça fait du bien de voir des personnages de cette trempe au cinéma.

En face d’elle, il y a Grace Davis (qui est sa patronne). Tantôt diva imbuvable à l’égo surdimensionné, tantôt « mère de substitution » pour Maggie, elle aussi est un peu mise sur la touche, malgré son statut de légende musicale. Car quand on est une chanteuse de plus de 40 ans, c’est presque impossible de revenir au sommet des charts (surtout dans un milieu composé à 90 % d’hommes). Ça rend donc le personnage de Grace touchant à sa manière.

Et puis, il y a le love interest de l’héroïne, David Cliff. Comme elle, c’est un grand passionné de musique, qui ne vit presque que pour ça. Lui aussi galère et à eux deux, ils vont faire beaucoup d’étincelles (au sens propre comme au sens figuré). J’ai personnellement beaucoup aimé leur couple à l’écran, qui fait passer un beau message : la musique n’a aucune frontière (ni géographique, ni raciale). D’ailleurs, la réalisatrice n’a pas trop abusé des leçons de morale à base de féminisme et d’antiracisme. Certes, elle y fait référence dans les dialogues, mais elle le fait naturellement.

Les acteurs font juste le taf : ils ne sont donc ni bons, ni mauvais. Mais on ressent leur envie d’être là et leur complicité à l’écran (surtout le trio Dakota Johnson/Tracee Ellis Ross/Kelvin Harrison Jr.). Après, les personnages sont hyper clichés pour la plupart et à part pour les trois têtes d’affiche, je n’ai ressenti aucun attachement pour les autres. Le scénario est tout aussi cliché et ne renouvelle pas le genre de la rom-com musicale (même la mise en scène n’est pas folle). Quant à la bande originale, ce n’est pas la meilleure que j’ai pu écouter dans un film, mais certaines chansons sont entraînantes. Cependant, tout cet univers et tout ce petit monde sont tellement attachants que, pour ma part, j’ai pu passer outre.

Je vous recommande donc de regarder The High Note pour la joie et la bonne humeur que ce film véhicule. Et si vous l’avez vu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.