[CINÉMA] Astérix – Le Secret de la Potion Magique

Après Le Domaine des Dieux qui m’avait un peu refroidi (même si je lui reconnaissais des qualités), ce nouveau film d’animation Astérix m’a agréablement surpris. J’y ai ainsi retrouvé l’esprit de la BD, qui se mélange finalement bien au style d’Alexandre Astier et de Louis Clichy.

Ce qui m’avait agacé dans le précédent volet était les multiples références culturelles (qui n’avaient rien à faire là, d’ailleurs). Dans Le Secret de la Potion Magique, on a juste droit aux premiers airs de La Marseillaise — j’ai commencé à criser intérieurement sur mon fauteuil — et à quelques autres références sympathiques (cf. le druide qui ressemble à Jésus). Et c’est bien suffisant, pour ma part. Cette fois, la patte d’Astier et de Clichy est beaucoup plus agréable à regarder. Certes, ils se permettent toujours des fantaisies visuelles, mais je m’y suis fait rapidement.

Les deux réalisateurs ont également eu l’excellente idée de mélanger les animations 2D et 3D, histoire de nous rappeler les origines de cette nouvelle histoire. J’ai d’ailleurs eu plaisir à retrouver tous les héros de mon enfance (Astérix et Obélix, les Gaulois du village, les Romains, Jules César et son conseiller, les pirates). Chacun a étonnamment eu un passage à l’écran plus ou moins « égal » aux autres. Là où la plupart des aventures d’Astérix se concentrent surtout sur le duo principal (et parfois Panoramix), je suis ravi de voir qu’Astier et Clichy ont mis les autres personnages en avant.

Concernant le casting vocal, je m’y suis finalement habitué. J’avais peur de ne pas aimer Christian Clavier dans le rôle-titre… avant de me souvenir qu’il avait incarné Astérix dans les premières adaptations en live-action. C’était donc logique de le choisir lui. Bon, il ne remplacera jamais Roger Carel, mais il ne démérite pas un seul instant. Pour les autres acteurs, même si c’est « déplaisant » au début de voir qu’Astier et Clichy ont rameuté tous leurs potes, ils incarnent bien les personnages de Goscinny et d’Uderzo.

Pour finir, j’ai bien aimé cette histoire inédite. Certes, on devine facilement qui sera « le » successeur de Panoramix (le scénario nous le révèle dès les dix premières minutes). Mais les rebondissements s’enchaînent et l’humour des premiers instants s’invite aussi à la fête.

En conclusion, Le Secret de la Potion Magique ravira les fans de la première heure ! Alexandre Astier et Louis Clichy m’ont ainsi réconcilié avec la franchise.

En bonus : j’allais oublier, mais l’animation 3D est bien également. On n’a vraiment rien à envier à Pixar, sur ce coup-là !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.