[VISITE GUIDÉE] UGC Ciné Cité Confluence

Bonjour à toutes et à tous ! J’espère que vous allez bien en ce dimanche après-midi et que vous profitez bien de votre weekend comme il se doit ! Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler de ma récente visite au cinéma UGC Ciné Cité, situé au centre commercial lyonnais Confluence.

Là, vous allez me dire : « Mais pourquoi aller à Lyon, alors qu’il y a des cinémas à Saint-Etienne ?!? » La raison est que la page Facebook de UGC Lyon proposait aux internautes une offre intéressante : des séances au tarif unique de six euros, et ce, du 10 au 15 Mars 2016. Et en montrant l’email qu’on a reçu en adhérent à l’offre Facebook, on pouvait en bénéficier autant de fois qu’on le voulait, durant cette période.

Pour ma part, j’ai opté pour la comédie Célibataire, Mode d’Emploi en VOST. En effet, il faut savoir que la chaîne UGC Ciné Cité privilégie la version originale sous-titrée aux films doublés en version française. Et vu que les autres UGC de Lyon se trouvent soit dans le sixième arrondissement (donc il faut encore se coltiner le métro, en plus du TER), soit à la Part-Dieu (les avis sont mauvais, de ce que j’en ai entendu), et que celui de Confluence n’a que des critiques favorables depuis son ouverture en 2012, mon choix fut vite fait. Et je dois dire que je ne regrette pas d’y avoir fait un tour.

Pour vous donner mon avis sur ce multiplexe flambant neuf, il est positif dans l’ensemble. Bon, bien sûr, je n’y ai mis les pieds qu’une seule fois, donc je n’y ai pas vu “grand-chose”. Mais honnêtement, si j’habitais à Lyon, à proximité de Confluence, je pense que j’y retournerais avec plaisir. Voici mes raisons, qui pourraient également vous inciter à y aller, si vous n’êtes pas de Lyon ou que vous venez juste d’y arriver :

  • l’architecture du cinéma est moderne, alliant harmonieusement le gris, le noir et le bleu et nous offrant, au passage, de portraits soignés de stars comme Penélope Cruz, Julianne Moore et Jennifer Lawrence ;
  • la programmation est variée, allant du dernier blockbuster en vogue au petit film d’auteur qu’on n’aurait pas forcément eu l’idée d’aller voir, en passant par les productions françaises du moment ;
  • pour les “allergiques” à la VF comme moi, l’UGC Confluence propose des séances uniquement en VOST pour les films étrangers (exception faite pour les divertissements familiaux du genre de Disney, où la VF sera privilégiée en journée pour des séances en VOST le soir) ;
  • le hall d’entrée est immense, avec un espace pour se restaurer entre deux séances (pour les prix des boissons et des friandises, j’imagine qu’ils doivent être de l’ordre de ceux qu’on rencontre dans les cinémas Gaumont/Pathé) ;
  • les écrans sont grands, peu importe le nombre de sièges que comporte la salle en question, et les fauteuils sont vraiment confortables ;
  • les panneaux d’indication sont très clairs, ce qui fait qu’on ne risque pas de se tromper de salle ; de plus, il y a un écran à côté de la porte d’entrée de la salle en question, histoire qu’on ne se perde pas (!) ;
  • plusieurs distributeurs automatiques sont postés à l’entrée, ce qui est pratique quand on ne veut pas faire la queue au guichet dans le hall (et encore plus quand on a une carte d’abonnement) ;
  • la propreté des lieux : pas de boissons ou de popcorns qui traînent par terre ou sur les sièges, sans oublier le fait qu’un ouvreur est venu à la fin de la séance pour nettoyer la salle ;
  • la sécurité, qui n’est plus très importante de nos jours : en effet, un vigile a assisté à la séance pour voir si tout se déroulait sans encombre.

Beaucoup de points positifs, en somme. Côté négatif, je regrette peut-être le manque de chaleur de la part du personnel. Cependant, je pense que c’est propre à tous les multiplexes de ce genre.

Dans tous les cas, j’espère avoir le plaisir de retourner prochainement dans ce cinéma, si possible dans une salle plus grande. Mais je suis également très attaché au Pathé Bellecour de la place du même nom, qui propose également de la VOST, dont l’offre de films est néanmoins restreinte. Ce qu’on peut dire, c’est que Lyon a la chance d’avoir de ses contrées plusieurs complexes et multiplexes cinématographiques, ce qui donne ainsi lieu à un large choix de films à voir. Ce qui fait d’ailleurs de la ville l’une des premières de France, au niveau du nombre d’entrées.

Sur ce, je vous laisse avec cette galerie de photos personnelle que je vous ai concoctée ! À noter que je les ai prises avec mon iPhone 5S. 

Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.