[CINÉMA] Midnight Sun

J’avais raté ce film à sa sortie l’année dernière, car j’étais en Espagne pour mon stage. Et en Espagne, il n’était plus à l’affiche depuis un bon moment. En tout cas, je suis bon public concernant ce genre de romance à l’eau de rose. Encore plus quand ça implique la maladie (même si elle sert juste de prétexte au “retournement de situation” de l’histoire).

J’ai eu envie de pleurer à la fin de Midnight Sun. Quand je vous dis que j’ai la larme facile !… Si j’avais attendu autre chose de la part du long-métrage de Scott Speer (un scénario innovant, des personnages beaucoup plus travaillés, moins de clip shows à la MTV), je me serais bien fourré le doigt dans l’œil. Eh bien, tout ce côté “déjà-vu” ne m’a pas dérangé. Au contraire, je me suis laissé emporter par ce que le réalisateur voulait raconter, et ça a marché !

Dans le rôle principal, Bella Thorne s’en tire bien. On ne lui demande pas d’en faire plus que de jouer la jeune fille malade jolie et timide, à vrai dire. Patrick Schwarzenegger a aussi la gueule de l’emploi (celle du beau gosse populaire du lycée, mais incompris de tous). Ces deux-là vont très bien ensemble, et ça fait qu’on y croit.

Concernant le scénario, je m’attendais à un twist final du genre de Everything, Everything. Heureusement, Scott Speer nous a épargnés ça (car il faut avouer que le coup de la mère hyper surprotectrice, c’était flippant et malsain). Certes, on a aussi droit au parent qui couve énormément sa fille, mais j’ai trouvé leur relation sincère et touchante. On sent qu’il a du mal à la laisser partir, mais il veut également la voir heureuse. Il accepte donc de la laisser vivre sa vie, et c’est très bien comme ça !

En résumé, si vous aimez les rom coms adolescentes avec plein de titres qui pourraient facilement passer sur NRJ, alors vous devriez aimer ou, au moins, apprécier Midnight Sun. En plus, c’est assez original dans la forme, vu que la plupart des scènes se déroulent quand il fait nuit noire. Moi, j’avais besoin de ma dose de niaiserie avant d’aller voir After au cinéma ! Et j’ai passé une soirée canapé sympa !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.