[CINÉMA] Rachel Getting Married

Kym est un ancien mannequin sorti d’une énième cure de désintoxication. Invitée au mariage de sa sœur Rachel, elle ne semble néanmoins pas être la bienvenue sous son toit. En effet, des secrets douloureux de famille pèsent sur ce petit monde qu’elle juge si hypocrite. Kym va donc mettre au clair les choses avec chaque membre de sa famille, en semant le trouble et la discorde durant la cérémonie…

Encore un film facilement oscarisable… Sauf que son principal but est, apparemment, de nous soutirer gratuitement des larmes par milliers. Dommage, car ici, le mariage, habituellement représenté comme le grand rêve hollywoodien de toutes les actrices (interprétant de ce fait des potiches plus ou moins futées), est dépeint comme un attrape-hypocrite. Une sorte de film choral, en moins pathétique et donc plus sérieux.

Anne Hathaway a beau eu avoir une nomination aux oscars, Rachel Getting Married ne lui aura pas pour autant offert LE rôle de sa vie. Disons qu’elle est plus à son aise dans des Bride Wars et autres Devil Wears Prada. Pourtant, son personnage est tellement barré qu’on finit par savourer les moments passés en sa compagnie.

Le film nous offre également quelques moments de beauté et d’intensité, où la caméra numérique de Demme parvient à transformer des scènes banales en de véritables enchantements émotionnels.

Malgré une bande-annonce alléchante qui mettait beaucoup en avant le côté drama de ce chef-d’œuvre annoncé, ce n’est finalement qu’une semi-déception qu’on oubliera très vite, sitôt vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.