[CINÉMA] G.B.F.

Hello les gens ! J’espère que vous allez bien. De mon côté, je suis dans le TER pour passer l’après-midi à Toulouse. Je profite donc du trajet pour vous donner mon avis express sur le film G.B.F., que j’ai regardé hier soir sur Netflix.

Je pensais que ce serait un gros navet cliché pour ados, comme il en sort beaucoup chaque année. Eh bien, pas du tout ! Le film joue même avec les clichés sur les gays (puisque c’est sa thématique principal). On a plusieurs personnages homos ici : trois qui incarnent des gros archétypes (le mec maniéré, le mormon “refoulé” et le mec “bien sous tous rapports”) et le quatrième, qui est “ordinaire”. Pour ma part, je me suis identifié sans mal à ce dernier : il a certains “traits propres aux gays” et, dans le même temps, il est comme tous les lycéens de son âge. Mais son pote est tout aussi attachant et drôle également.

Le casting joue bien dans l’ensemble. J’ai été surpris d’y retrouver Andrea Bowen (Julie dans Desperate Housewives) et la chanteuse JoJo, par ailleurs. Tous les acteurs s’adaptent ainsi parfaitement à l’esprit kitch et second degré de ce long-métrage.

Pour le reste, j’ai eu quelques bons fous rires. Il y a effectivement plein de références à la pop culture (dont une à Glitter de Mariah Carey, il fallait oser le faire !). J’ai senti que G.B.F. était fortement inspiré de Lolita Malgré Moi (avec Lindsay Lohan, sorti en 2004). C’est aussi pour ça que j’ai apprécié mon visionnage.

En résumé, j’ai passé un bon moment devant cette comédie très drôle. Si vous aimez bien le genre, vous serez bien servis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.