[CINÉMA] Black Widow

Cela faisait deux ans qu’on n’avait pas eu droit à un film Marvel sur grand écran. En effet, crise du covid-19 oblige, toutes les grosses sorties de 2020 ont été reportées à cette année, dont celle de Black Widow. Pour ma part, j’attendais avec impatience ce film, pour voir Scarlett Johansson dans son (unique ?) film solo au sein du MCU. Pourtant, je n’ai jamais vu le personnage de la Veuve Noire à l’action, alors Black Widow de Cate Shortland était l’occasion pour moi de découvrir cette superhéroïne. Verdict ?

Dans l’ensemble, j’ai apprécié Black Widow. Bon, ça reste une superproduction estampillée Marvel, qui contient tous les ingrédients classiques : de l’humour (facile et parfois lourdingue), des scènes d’action musclées (mais parfois illisibles, surtout au début), des moments clichés dignes d’Hollywood et des héros que rien n’arrête (ou presque). Donc en allant voir le film de Cate Shortland, on sait à quoi s’attendre : un blockbuster policé du début à la fin, avec un message féministe pour éveiller les consciences.

En parlant du message en question, je l’ai trouvé intelligent et bien amené. Sa double lecture est d’ailleurs intéressante : en voyant ces veuves être contrôlées contre leur plein gré, j’ai immédiatement pensé à un trafic sexuel. Cette intrigue m’a également rappelé la situation que vit actuellement Britney Spears. Pour rappel, dans son témoignage du 23 juin 2021, elle comparait sa tutelle à du trafic sexuel. Ainsi, en voyant Scarlett Johansson botter le cul au bad guy de l’histoire (Dreykov, joué par Ray Winstone), je voyais Britney combattre son entourage pour se libérer de sa tutelle. Black Widow est donc sorti au bon moment, selon moi.

Concernant les acteurs, Scarlett Johansson est excellente dans le rôle de Natasha Romanoff. Cette femme a un vrai charisme à l’écran, en plus d’avoir un bon jeu d’actrice. Face à elle, Florence Pugh ne démérite pas et même si son personnage est bien écrit, j’ai eu du mal avec son accent russe fake. Il en est d’ailleurs de même pour Rachel Weisz et David Harbour. C’est là que j’ai toujours du mal à comprendre Hollywood : des Américains choisissent des Américains pour jouer des étrangers… Cependant, Rachel Weisz et David Harbour jouent bien également.

Pour finir, je n’ai pas trouvé la réalisation exceptionnelle. Je veux dire par là que ce film aurait pu être réalisé par n’importe quel réalisatrice ou réalisateur. En passant, je ne connaissais pas du tout Cate Shortland avant Black Widow. Je regarderai quelques-uns de ses autres longs-métrages, pour me faire une idée de son travail de cinéaste. Néanmoins, j’imagine très bien comme s’est déroulé le tournage de Black Widow : elle n’a sûrement eu aucune liberté et a dû s’en tenir au cahier des charges de Marvel. Bref, je pense que ce n’est pas grâce à ce film qu’elle se différenciera de ses consœurs et confrères.

En résumé, Black Widow est un divertissement parfait pour l’été. Il fait le job sans trop se fouler et c’est ce qu’on demande à ce genre de film. Mais ça prouve encore une fois que tous les films du MCU se ressemblent.

Et vous, avez-vous vu Black Widow de Cate Shortland? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me donner votre avis en me laissant un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.