[BLOG] Bonne année 2020 — Bilan d’une année particulière

Bonjour à toutes et à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous avez bien entamé le mois de février. De mon côté, ce début d’année 2021 est synonyme de réflexion, puisque beaucoup de choses s’apprêtent à changer dans ma vie (aussi bien personnelle que professionnelle). L’heure est désormais au bilan général, afin de poser un regard sur les douze mois qui se sont écoulés. Pour ma part, je n’ai pas vu le temps passer, en dépit de la situation particulière à laquelle nous devons encore faire face. Faisons donc le point sur une année pas comme les autres.

Une année difficile… pour tout le monde !

Ce doit bien être la première fois que j’écris ça dans un article bilan : 2020 n’a épargné personne pour le coup ! La crise sanitaire, les confinements et les couvre-feux ont pesé sur le moral de beaucoup de gens en France (et certainement dans les autres pays). De mon côté, je suis mitigé. Si j’ai beaucoup aimé le premier confinement, qui m’a permis de me retrouver avec moi-même, le second était bien moins épanouissant. Résultat : j’en suis au même point que les autres.

J’ai envie de retourner au cinéma, manger au restaurant et aller boire un verre dans un bar avec des amis. À la rentrée, j’étais même motivé pour reprendre le yoga — j’en avais fait quand j’étais à Foix et j’avais beaucoup aimé — et manque de bol, la COVID-19 s’en est mêlée. J’ai bien essayé de faire du sport chez moi régulièrement, mais au bout d’un moment, j’en avais marre d’en faire tout seul devant ma télévision. Après, je m’y remettrai peut-être (au troisième confinement !). Mais rien ne vaut les cours de sport en présentiel, en dehors de la maison !

Même si j’ai conscience qu’on mettra du temps avant de retrouver notre vie « d’avant », j’espère que les lieux culturels et de restauration — ceux qui ne sont pas essentiels et qui sont dangereux selon le gouvernement, contrairement aux grandes surfaces — rouvriront très vite. Enfin, on n’est pas sortis de l’auberge avec cette crise…

Une année professionnelle encourageante et pleine de doutes

Côté professionnel, cette première année en tant qu’autoentrepreneur m’a appris énormément de choses. J’ai eu l’opportunité de travailler sur de jolis projets et j’espère réitérer l’expérience durant les prochains mois. J’ai aussi fait des erreurs comme tout entrepreneur débutant, j’ai eu affaire à des clients de mauvaise foi et on m’a fait des propositions de missions avec des tarifs extrêmement bas. Je continue donc d’apprendre sur le tas, au fil des jours, pour être payé à la juste valeur de mon travail.

J’ai également eu la chance d’avoir eu du travail tout au long de l’année 2020. Bien sûr, j’ai eu des périodes creuses, mais elles n’ont jamais duré longtemps. J’en ai ainsi profité pour prospecter de nouveaux clients et me former. Mais avec du recul, je sais que j’aurais pu bien faire mieux de ce côté-là. C’est donc pour ça que je me suis fixé comme objectifs de cibler les domaines dans lesquels je souhaite travailler, le type de client avec qui je souhaite collaborer et une méthodologie efficace de prospection à mettre en place. On verra donc début 2022 où j’en suis !

Une année tranquille au niveau personnel

Cette année, j’ai dû être plus solitaire qu’à l’accoutumée. De ce côté-là, le premier confinement ne m’a pas absolument pas posé de problème. En effet, j’ai bien su m’occuper pendant cette période d’isolement. Je me suis ainsi organisé des séances sportives quotidiennes avec les jeux Just Dance (j’ai même fait deux dossiers — cliquez ici et là), afin de garder la forme. Je me suis également réconcilié avec les séries télévisées (c’est la première année que je n’en avais pas autant regardées). Bref, j’ai su mettre en place une routine qui m’a bien convenu pendant trois mois.

Pendant le second confinement, je me suis remis à faire du sport quotidiennement, avec moins d’assiduité cependant. Mais je l’ai davantage senti passer, c’est certain. Entre-temps — pendant le couvre-feu —, je suis retourné au ciné et au resto tant que j’ai pu, je suis allé boire des coups avec mes potes et j’ai fait des soirées jeux avec eux. Mais aujourd’hui, je me rends compte que notre quotidien n’a plus la même saveur que celle d’il y a quelques mois.

Aparté : les réseaux sociaux

J’ai fait également mon retour progressif sur les réseaux sociaux (moi qui les décriais tant, il y a quelques années !). Mais je vous en parlerai peut-être dans de nouveaux articles faisant suite à la ma série Les Réseaux Sociaux & Moi. 😉

Voici les liens si vous ne vous y êtes pas encore abonnés :

Ce que je souhaite pour 2021

Il y a certaines choses que je désire pour cette année, bien évidemment :

  • La réouverture des lieux culturels, car la culture est essentielle à la survie de notre nation ;
  • Le développement continu et croissant de mon activité professionnelle ;
  • Continuer à regarder plein de films (chez moi ou sur grand écran) et de séries ;
  • Épargner l’argent que je gagne pour un projet secret (dont je vous parlerai bientôt s’il se concrétise).

Ça ne fait « que » quatre résolutions annuelles à tenir. Mais on le dit souvent : il vaut mieux se fixer peu d’objectifs qu’on est sûr d’atteindre plutôt que de s’en fixer plein qu’on ne tiendra pas au bout d’un mois. ^^

Concernant le blog…

Bien entendu, je vais continuer à écrire ici, car j’aime ça. L’écriture et le blogging font partie de ma vie depuis plus de dix ans maintenant, alors pourquoi m’arrêter en si bon chemin ? Par ailleurs, j’ai transféré les articles de mon blog secondaire sur celui-là, car c’était plus simple pour moi. Mais je publierai dessus dès que j’en ai envie. Ce ne sera pas toutes les semaines, car un blog, ça demande quand même beaucoup de boulot ! En revanche, ils sortiront toujours les mercredis et les samedis comme je le fais depuis 2017.

Pour conclure…

Je nous souhaite à toutes et à tous une meilleure année 2021 que 2020, même si ce début d’année est (malheureusement) dans la continuité de ce qu’on vit depuis un an. Je nous dis donc : courage !

***

Et vous, comment avez-vous vécu 2020 ? Quels sont vos objectifs de 2021 ? N’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.