Archives par mot-clé : cinquante nuances de grey

[CINÉMA] Fifty Shades Freed

C’est très étonnant ce que je vais vous dire, mais… j’ai apprécié Cinquante Nuances Plus Claires. En dépit des problèmes de discipline qu’il y a eu dans la salle de cinéma, mais je vous en parlerai à la fin ! Il est clairement supérieur au deuxième volet (ce qui n’était pas bien compliqué en soi). J’ai d’ailleurs le même ressenti concernant les tomes 2 et 3 : je n’avais pas aimé le premier et le second m’avait davantage plu. Et Fifty Shades Freed (le film) m’a surpris dans le sens positif du terme, et ce, sur plusieurs aspects !

Continuer la lecture

[LIVRE] E.L. James, Grey

La saga m’avait laissé un souvenir impérissable, notamment avec les deuxième et troisième tomes. Concernant le film, j’avais été clément la première fois, mais je l’ai été beaucoup moins lorsque je l’ai revu récemment. Alors, pour ce qui est du quatrième tome raconté du point de vue de Christian, j’ai repoussé le moment où je commencerai à le lire. Et me voilà en train de vous dire ce que je pense. Je vais essayer de rester calme, mais je ne vous garantis rien !

Continuer la lecture

[SINGLE] Halsey, Not Afraid Anymore

À l’heure où j’écris mon billet, le film Fifty Shades Darker n’est pas encore sorti sur les écrans et sa bande originale complète non plus. À l’heure où il est publié, le film est déjà en salles et la B.O. est en écoute partout. Ne vous étonnez donc pas de lire cet article « en retard ». Sur ce, parlons du titre de la chanteuse Halsey, Not Afraid Anymore.

Continuer la lecture

[LIVRE] E.L. James, Fifty Shades of Grey

fiftyshadesofgrey

Je termine ce mois d’août et ces vacances d’été par une petite critique littéraire ! Cela faisait un gros bout de temps que je n’avais plus parlé de livre, ici. L’envie m’est ainsi venue de parler de la saga qui fait tant parler d’elle, pour son côté osé et sulfureux : j’ai nommé la saga Fifty Shades. Je m’en tiendrai ici au premier tome, intitulé Cinquante Nuances de Grey, puisque je n’ai pas encore lu le deuxième, ni le troisième.

Continuer la lecture