[SINGLE] Julia, S.E.X.T.O

En 2000, le tandem Mylène Farmer/Laurent Boutonnat lançait Alizée sur la scène française et, avec elle, la mode des lolitas. On connaît tous le succès, aussi énorme qu’éphémère, qui a suivi et le personnage aguicheur fabriqué de toutes pièces pour plaire au plus grand nombre. Moi… Lolita et d’autres titres sont ainsi restés dans les annales de la culture musicale populaire…

En 2018, le même tandem « donne naissance » à Julia, jeune blondinette au physique bien plus innocent que sa grande sœur. Sa blondeur rappelle d’ailleurs un peu Louane et — surprise ! — toutes les deux sortent de l’usine The Voice. Alors, quoi de mieux pour Mylène et Laurent que de miser sur cette adolescente au visage frais ? La preuve avec S.E.X.T.O, une production eurodance 80’s/90’s qui pourrait bien faire du bruit durant les mois à venir !

Alors, oui, tout chez Julia fait penser à ses deux aînées : les paroles au double sens coquin caché, la mélodie farmerienne et la chorégraphie simple (mais sensuelle). Oui, Alizée ou Mylène aurait très bien pu interpréter ce morceau. Oui, Julia est un personnage façonné par « ses » parrain et marraine, avec l’attitude qui correspond à son âge. Oui, l’ensemble paraît enfantin, mais c’est ce qui fait justement le charme de S.E.X.T.O !

Pour moi, la carrière de chanteuse de Julia commence sur les chapeaux de roue. J’écoute son titre en boucle depuis sa sortie et j’ai hâte de découvrir son premier album qui sera, bien évidemment, écrit et composé par le duo incontournable ! Et en plus de ça, je trouve qu’elle a une jolie voix !

Cependant, il lui faudra faire des performances TV et donner des interviews à droite à gauche, si elle veut perdurer. Car même si mademoiselle Julia dit qu’elle est différente d’Alizée, elle n’en reste pas moins qu’un ersatz de cette dernière… Peut-être que l’avenir nous dira le contraire, qui sait ?

Je vous laisse donc (re)découvrir le clip de S.E.X.T.O qui, bien que légèrement kitch sur les bords, a son propre charme grâce à ses plans léchés et sa chorégraphie très teenage. Sur ce, je retourne fredonner ces « Na-na-na » entêtants dès la première écoute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.