[SÉRIE T.V.] 13 Reasons Why (Saison 1)

Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur l’une des séries les plus survendues de cette décennie : 13 Reasons Why ! Dans ce nouveau billet, je m’intéresserai à la première saison. Sans plus attendre, je vais répondre à la question suivante : 13 Reasons Why, c’est si bien que ça ?

La vérité : pas vraiment ! Ayant lu le livre, la découverte n’en était plus vraiment une pour moi. Pour vous dire brièvement ce que j’avais pensé du livre de Jay Asher, j’avais trouvé les réactions des deux héros (Clay et Hannah) exagérées, en plus de les trouver tous les deux antipathiques. La série n’a pas arrangé cela, même si les acteurs qui les incarnent font qu’on arrive à les apprécier davantage. Cela dit, voir en permanence les sautes d’humeur de Clay est énervant à la longue. J’avais tellement envie de lui dire à travers mon écran : « Soit tu écoutes tes cassettes, soit tu ne les écoutes pas, mais DÉCIDE-TOI ! »

Pour ce qui est du thème central (le harcèlement), il est abordé avec beaucoup de maladresse. La série enchaîne les clichés et les incohérences, ainsi que les péripéties improbables. De plus, là où la série se casse les dents par rapport au livre (qui n’était déjà pas bien fameux), c’est sur sa durée. En effet, là où l’histoire se déroule en une nuit dans le roman, elle se déroule sur plusieurs jours dans la série. On a donc droit à treize épisodes chiants comme la pluie. Bon, j’exagère : on brasse de l’air pendant les huit premiers épisodes et l’intérêt du spectateur est rehaussé à partir du neuvième (« ça y est, ça va y aller au niveau des rebondissements »). 13 Reasons Why aurait donc davantage gagné en intérêt si elle avait été plus courte et, surtout, sans ses sous-intrigues sans intérêt. Les créateurs de la série tentent de justifier les comportements des différents harceleurs/agresseurs d’Hannah, mais ça ne marche pas (à une ou deux exceptions près).

Les acteurs sont tous convaincants pour la plupart (sauf Kate Walsh qui passe la majeure partie de son temps à verser de fausses larmes). Le problème, ce sont leurs personnages respectifs qui les desservent. Dylan Minnette est fidèle à lui-même : parfois il est juste, parfois il surjoue. Katherine Langford s’en sort assez bien — elle est très touchante dans le dernier épisode —, même si Hannah est assez antipathique (malgré ce qu’il lui arrive). Malgré tout, c’est surjoué comme pas possible et on n’y croit pas une seule seconde.

Pour les quelques points positifs (il y en a quand même), j’ai bien aimé la réalisation (celle de Gregg Araki est intéressante, comme toujours) et la photographie est bien travaillée (le passage des couleurs sombres aux couleurs claires, pour faire la transition entre les flashbacks et le présent, est assez récurrent dans ce genre de procédé, mais efficace ici). J’ai également beaucoup aimé l’épisode 11, tant il était touchant dans son histoire (Clay et Hannah forment vraiment un joli couple). L’épisode 9 était très bien également, avec la fameuse scène de viol (plutôt bien mise en scène). L’autre scène de viol est, par ailleurs, tout aussi marquante.

C’est donc avec une impression très mitigée que je conclue cet article sur la première saison de 13 Reasons Why. Vendue comme une série pour ados choc, elle est finalement (et malheureusement) dans la même lignée que la plupart des divertissements télévisuels « à l’eau de rose ». Je dirais même qu’elle reste beaucoup trop en surface de son sujet. En d’autres termes, 13 Reasons Why pourrait être un manuel dont le titre serait : « Le harcèlement scolaire pour les nuls ».

Pour finir, voici mes notes par épisode et ma moyenne générale de cette saison :

  • 01 Tape 1, Side A : 4,5/10
  • 02 Tape 1, Side B : 4,5/10
  • 03 Tape 2, Side A : 5/10
  • 04 Tape 2, Side B : 5/10
  • 05 Tape 3, Side A : 5/10
  • 06 Tape 3, Side B : 5/10
  • 07 Tape 4, Side A : 5,5/10
  • 08 Tape 4, Side B : 5/10
  • 09 Tape 5, Side A : 7,5/10
  • 10 Tape 5, Side B : 6/10
  • 11 Tape 6, Side A : 8/10
  • 12 Tape 6, Side B : 6,5/10
  • 13 Tape 7, Side A : 6,5/10

MOYENNE GÉNÉRALE DE LA SAISON : 5,5/10

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.