[LIVRES] Anna Todd, After (Saisons 3 à 5)

Il y a un peu moins d’un an, je vous parlais du premier tome d’After, la saga d’Anna Todd. Mon avis était d’ailleurs assez mitigé, même si la fin inattendue m’avait donné très envie de lire la suite. Depuis, j’ai continué à suivre l’histoire d’amour tumultueuse de Tessa et Hardin et, aujourd’hui, je vous parle des tomes 3 à 5 !

Note de l’auteur : Concernant la saison 2 d’After, j’en ai très peu de souvenirs. Si je devais résumer brièvement ma pensée, je dirais que j’avais bien aimé la première moitié et que la seconde m’avait quelque peu ennuyé (avant que ça ne redémarre à la fin, avec un nouveau cliffhanger surprenant). C’est d’ailleurs pour ça que je ne m’étais pas replongé immédiatement dans l’univers instauré par Anna Todd

Même si je lui trouve beaucoup de défauts, je me suis attaché à After et ses deux héros. Certes, leur « je t’aime moi non plus » est très énervant et lassant à la longue. Certes, on a envie de gifler Hardin selon ses changements d’humeur. Certes, on se demande pour eux s’ils ne feraient pas mieux de rompre. Malgré tout, j’espérais qu’ils finiraient ensemble, parce qu’on voit qu’ils tiennent vraiment l’un à l’autre.

En revanche, je persiste et signe : les passages érotiques n’apportent strictement rien à l’histoire Je trouve par ailleurs que le sexe dans cette saga sert un but malsain : quand Tessa s’énerve contre Hardin, il la baise, puis tout rentre dans l’ordre ! Je continue également de penser que cinq tomes pour une histoire de ce genre, c’est beaucoup trop (deux livres auraient amplement suffi, selon moi) ! Je ne sais pas ce que les films vont donner, mais les spectateurs risquent de se lasser très rapidement…

Je me suis tout de même attaché à Tessa, au fil de ces cinq tomes. Elle en prend plein la figure et arrive à se relever à chaque fois. À la fin, elle ne laisse plus tout marcher sur les pieds et ça fait plaisir à voir ! Pendant ce temps, Hardin prend vraiment son temps pour devenir une meilleure version de lui-même : lorsque le dénouement de l’histoire arrive, il ne tire plus Tessa vers le bas.

Néanmoins, je trouve que l’auteure utilise beaucoup la surenchère pour rajouter des péripéties à sa saga : dès que tout va bien pour les héros, il y a une nouvelle épreuve pire que la précédente qui se dresse sur leur chemin. Or, ça nous prouve que leur histoire vaut bien la peine d’être vécue. Dans ce sens, j’ai bien aimé les sauts dans le temps à la fin du dernier tome, car ils m’ont permis de voir de quelle manière ils murissent en tant qu’adultes. Les personnages secondaires changent beaucoup également et ne sont pas juste des « plantes vertes » (c’est un autre point appréciable de la saga, selon moi).

C’est donc avec un petit pincement au cœur que je quitte Tessa et Hardin… Pour les retrouver plus tard ?

***

Voici mon avis « express » pour chaque tome de la saga :

  1. Saison 1 : Le premier tome est souvent celui qui doit nous plonger d’emblée dans l’histoire. En ce qui me concerne, j’ai mis du temps à rentrer dans cet univers. En effet, l’action tarde à venir et ce n’est qu’à la fin qu’il se passe vraiment quelque chose d’intéressant dans la relation Tessa/Hardin.
  2. Saison 2 : La première moitié est agréable à lire, l’autre est plus chiante, car on replonge dans le sempiternel « je t’haime ». Mais le rythme de l’histoire est moins mou, par rapport au livre précédent.
  3. Saison 3 : C’est mon volet favori, car je l’ai dévoré d’une traite. L’équilibre entre « je t’aime, moi non plus » et « je t’aime pour la vie » est d’ailleurs bien fait. J’ai néanmoins apprécié l’épisode survolté du restaurant et ce qui suit !
  4. Saison 4 : C’est un tome durant lequel il ne se passe pas grand-chose. J’ai d’ailleurs pensé au premier tome durant ma lecture de celui-ci. Il faut attendre les trois-quarts pour que l’histoire redémarre. J’ai aimé le parallèle qui était fait entre Tessa/Hardin et un autre couple (je ne vous dirai pas lequel). Quant à la fin, elle m’a donné envie de lire le tome 5 !
  5. Saison 5 : C’est finalement le volet « de trop », à mes yeux. Même si les rôles sont inversés (c’est Hardin qui doit désormais se battre pour sauver son couple), j’en avais marre de leurs sautes d’humeur. Heureusement que les sauts dans le temps ont pu rehausser mon intérêt !

***

Et vous, vous avez aimé la saga d’Anna Todd? Quel est votre tome préféré d’After ?

4 commentaires

  1. J’hésite à les lire maintenant qu’ils ont annoncé le casting pour l’adaptation sur grand écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *