[LIVRE] Nine Gorman, Le Pacte d’Emma

Bonjour à toutes et à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un agréable mois de juillet (et que la chaleur ne vous terrasse pas trop). Aujourd’hui, je viens vous parler d’une de mes dernières lectures en date, qui est Le Pacte d’Emma de la booktubeuse Nine Gorman. Je voulais lire ce roman, puisque j’adore ce que cette youtubeuse fait en règle générale. Et puis, j’avais de voir si elle débrouillait aussi bien dans le domaine de l’écriture !

Alors, si je devais résumer mon avis, ce fut une lecture agréable, mais pas transcendante. Le roman est loin d’être mauvais, mais il sent un peu le réchauffé. C’est-à-dire que si vous aimez les romans New Adult (genre After et Fifty Shades of Grey) saupoudrés à la sauce vampirique (genre Vampire Diaries et Twilight), alors vous aimerez (ou adorerez) Le Pacte d’Emma. Me concernant, ça m’a permis de voyager au sein de l’univers que Nine voulait bien me faire découvrir, même si j’aurais aimé que ce livre soit plus long.

En effet, je trouve que l’auteure ne s’attarde pas assez sur certains points de son histoire (comme la maladie de l’héroïne). Certes, elle nous explique en quoi elle consiste, mais on ne voit pas assez l’influence qu’elle peut avoir sur la vie de son hôte. De plus, la mythologie sur les vampires n’est pas assez développée, mais j’imagine que le tome 2 répondra à ces questions-là. Enfin, tout va trop vite et personnellement, j’ai eu du mal à croire à cette histoire par moments. Par ailleurs, je pense au retournement de situation concernant un des personnages secondaires : ça arrive soudainement et, de ce fait, ça tombe comme un cheveu dans la soupe.

Pour le reste, j’avais plus l’impression de lire une fanfiction de Vampire Diaries couplé à Fifty Shades qu’un « vrai » roman. J’avais aussi l’impression de découvrir un fantasme « non réalisé » de Nine Gorman à travers ce récit. Est-ce que ça m’a gêné pour autant ? Je dirais que non (même si ces aspects-là de l’histoire sont flagrants). Les personnages sont plutôt attachants et j’ai pris plaisir à découvrir leurs parcours respectifs (même s’il reste encore tant à raconter à leur sujet, surtout Andrew et Matthew). Quant au twist final, il m’a un peu secoué et je suis curieux de lire la suite.

En résumé, c’est un premier roman avec les défauts « propres » à la première œuvre littéraire d’un auteur débutant. En plus, celui-ci réunit tous les clichés du genre littéraire susmentionné, donc ça pourrait en freiner certain(e)s. De mon côté, je dirais qu’il ne faut en attendre rien d’autre qu’une simple lecture divertissante, parmi tant d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.