[CINÉMA] Valentine’s Day

Le jour de la Saint-Valentin, des couples se forment, tandis que d’autres se déforment. Et pendant ce temps, les célibataires endurcis bouffent du chocolat, ou déversent leur venin devant les caméras…

Valentine’s Day, c’est le film top tendance, qu’il faut absolument aller voir, parce qu’il y a le Tout-Hollywood, et parce qu’Hollywood, c’est trop bien quoi ! Même si Taylor Lautner décide de garder son t-shirt jusqu’au bout (et de faire le pitre, pour compenser). Et même si Taylor Swift nous emmerde avec sa blondasse attitude, et son jeu d’actrice à deux balles.

Bon honnêtement, Valentine’s Day pêche là où Ce Que Pensent les Hommes excellait, à savoir passionner jusqu’au bout, avec ses différentes histoires de cœur habilement entremêlées. Non pas que le film de Garry Marshall soit mauvais dans son scénario. C’est juste que certaines romances (et donc, certains personnages) sont vraiment inintéressantes au possible, ce qui fait que durant ces moments-là, on sent l’heure tourner lentement, très lentement.

Bien sûr, dans un film choral comme celui-là, on y trouvera forcément son compte, avec des acteurs et des actrices qu’on adule tant. Pour ma part, Anne Hathaway (charmante, mais elle l’est toujours), Eric Dane, Jennifer Garner (pour son pétage de câble et sa vengeance très salés), Taylor Lautner, Julia Roberts (toujours classe et distinguée, vingt ans plus tard), Patrick Dempsey, Jessica Biel (pour le côté anti-valentin) et Topher Grace (une valeur sûre) sont vraiment ceux qui participent à notre intérêt pour Valentine’s Day. Au contraire d’Ashton Kutcher, de Taylor Swift ou encore de Jessica Alba.

En résumé, Valentine’s Day est un plaisir coupable qui s’assume (ou pas), et qui ne se dévore qu’une seule fois (la deuxième pouvant être celle de trop).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.