[CINÉMA] The Wife

J’avais très envie de voir The Wife de Björn Runge pour son synopsis, d’une part, et pour son actrice principale, d’autre part. Vu que cette dernière a de grandes chances de remporter l’Oscar, je me disais que ce film serait une belle surprise (comme Still Alice en 2015). Mais pour moi, The Wife est à ranger parmi les semi-déceptions de l’année 2019.

Si vous n’avez pas vu la bande-annonce, vous serez peut-être surpris par le scénario. Au contraire, vous vous ennuierez (comme moi). The Wife n’est finalement que le énième récit du couple marié depuis des lustres qui bat de l’aile, de la femme qui n’en peut plus d’être dans l’ombre et du fils qui voudrait être reconnu par son père. De ce fait, je me suis ennuyé les trois quarts du temps, et il n’y a qu’à la fin qui ça « explose » entre les personnages. Là encore, on a droit à la fameuse dispute familiale/de couple classique. Je passerai sur tout le reste, qui ne vaut pas la peine d’être mentionné. Un film sans aucune surprise, donc.

Les performances des acteurs sont bonnes dans l’ensemble, mais pas transcendantes pour autant. Glenn Close est bien dans son rôle, mais ce sera dommage d’avoir enfin l’Oscar pour « ça ». Celui qui m’a le plus surpris est Max Irons. Je ne pensais pas qu’il était aussi bon acteur.

En conclusion, The Wife est un film qui se regarde pendant un dimanche après-midi pluvieux, sans plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.