[CINÉMA] Incredibles 2

Quatorze ans après le premier volet (ça ne me rajeunit pas !), Pixar propose Les Indestructibles 2 pour célébrer 2018. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je dois vous avouer que je n’ai pas beaucoup de souvenirs du film précédent. Cependant, je n’ai pas eu de mal à me replonger dans l’univers créé par Brad Bird. Je suis pourtant sorti de la salle sans être enjoué.

Si je devais résumer ma pensée (avant de la détailler), je dirais que cette suite a été réalisée parce qu’il en fallait une, à l’instar du Monde de Dory et du futur Toy Story 4. Certes, je ne me suis pas ennuyé et j’ai d’ailleurs pu profiter du grand spectacle qui m’était offert sur grand écran. La mise en scène et les effets spéciaux des scènes d’action sont réussis. L’humour est également de la partie (même s’il aurait pu être plus efficace). Mais pour moi, le divertissement s’arrête là.

Le scénario est une déception, dans le sens où l’identité du méchant se devine avec une facilité déconcertante. Pourtant, l’Hypnotiseur était un personnage intéressant en soi, mais son mobile le décrédibilise en deux secondes. Elastigirl est également trop mis en avant à mon goût. « Oui, mais le féminisme, blabla ! » Je commence à en avoir un peu marre que Disney mise toujours sur cette carte (alors qu’ils avaient réussi leur pari avec le récent Ant-Man et la Guêpe). D’habitude, cela ne me dérange pas que les personnages féminins soient mis en avant. Or là, je n’ai pas été convaincu par cette « guerre des ménages ».

Brad Bird a également eu du mal à se renouveler en réécrivant ses personnages. En effet, je n’ai pas eu l’impression de les voir évoluer, alors que j’avais pris plaisir à les découvrir à l’époque (malgré les clichés qui les entouraient). Là encore, le manque d’inventivité se fait sentir, d’où mes doutes quant à l’utilité de ce nouvel opus.

Bref, j’aurais aimé être surpris par ce nouveau film Pixar, comme je l’ai été par d’autres. Peut-être à la sortie des Indestructibles 3 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.