[CINÉMA] Fantastic Beasts – The Crimes of Grindelwald

Je vais être honnête : je n’avais pas l’intention d’aller voir le deuxième volet des Animaux Fantastiques, surtout après avoir vu le premier. J’avais trouvé celui-ci sympathique, mais inutile à la franchise Harry Potter. Je pourrais vous le raconter dans les grandes lignes, mais c’est tout. Cependant, cette suite me faisait davantage de l’œil, la bande-annonce envoyant du lourd. Alors, verdict ?

Eh bien, j’ai préféré de loin Les Crimes de Grindelwald à son prédécesseur ! Certes, je suis resté sur ma faim après la scène finale (et le fameux cliffhanger qui a dû en affoler plus d’un), mais j’ai retrouvé là l’esprit Harry Potter qui manquait au premier volet. Effectivement, il y a beaucoup de fan service bien dosé (dans le sens où on retrouve pas mal de références à la saga de J.K. Rowling, qui s’intègrent bien à ce nouvel univers néanmoins). Et puis, vu qu’Albus Dumbledore version jeune fait sa première apparition, c’était inévitable. D’ailleurs, Jude Law fait-il bien le job dans le rôle ?

Alors, personnellement, je trouve qu’il s’en sort bien, même si l’essence du personnage n’est pas complètement là. Certes, ce Dumbledore est forcément différent de celui avec lequel j’ai grandi, mais je voyais plus l’acteur que le personnage. Cela dit, Jude Law a suffisamment de charisme à l’écran pour que chacun de ses passages soit un événement pour les spectateurs/Potterheads. J’ai d’ailleurs adoré les scènes à Poudlard, qui m’ont fait remonter des années en arrière !

J’ai beaucoup aimé l’histoire dans l’ensemble. On délaisse ainsi le côté enfantin (risible) du film précédent pour aller vers quelque chose de plus sombre. Bien entendu, on retrouve les fameuses créatures qui donnent son titre à la saga (logique). Mais pour le coup, cet aspect-là ne fait pas tache par rapport au reste. Pour vous dire, mes yeux se sont beaucoup régalés ! À ce propos, on en parle des effets spéciaux qui sont ouf ?

Franchement, le résultat est juste parfait de ce côté-là. Bon, si vous me lisez depuis belle lurette, vous vous doutez que je suis facilement impressionnable par les prouesses techniques hollywoodiennes. Mais là, c’est propre, lisible et (surtout) magnifique. Et ça se ressent dans la mise en scène et la psychologie des personnages. Pour moi, l’un des passages les plus forts et beaux est quand Croyance se transforme en Obscurus.

Les personnages sont bien écrits pour la plupart, et ça s’en ressent d’ailleurs dans le jeu d’acteur. Contre toute attente, Eddie Redmayne n’est pas insupportable (il fait toujours sa gueule d’« idiot du village », mais ça va bien au personnage de Norbert Dragonneau quand j’y repense). Johnny Depp est très bon dans le rôle de Gellert Grindelwald. Zoë Kravitz est clairement la bonne surprise du casting, grâce à un personnage sombre et complexe, qui oscille élégamment entre deux extrêmes (le bien et le mal). Dans les autres rôles, Callum Turner tire son épingle du jeu. En revanche, la déception vient surtout d’Ezra Miller (je l’avais préféré dans le premier volet). Quant à Alison Sudol (Queenie), je n’ai pas vraiment compris la tournure « sombre » que prend son personnage, sachant que j’avais adoré son côté léger et fantasque assumé dans le film précédent.

Je ne vous reparlerai de la révélation finale, dont je peine encore à me remettre. C’est « obligé », j’irai voir le troisième film dès sa sortie !

Pour conclure, Les Crimes de Grindelwald a rehaussé mon intérêt pour cette nouvelle saga. Il manque cependant un véritable combat final, mais il faudra attendre le cinquième et dernier film pour ça. To be continued…

2 commentaires

  1. C’est un des rares films que j’ai été voir au cinéma et j’ai été bluffé par la tournure sérieuse que prend le T2 ^^
    Et je suis fortement intriguée par Nagini, je veux vraiment savoir comment elle a pu se retrouver aux côtés de Voldemort pour le coup :p

    1. J’avoue que moi aussi, cette tournure m’a beaucoup plus !
      Oui moi aussi, sachant qu’elle est du côté des gentils pour le moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.