[BLOG] Le Cinéma & Moi — ALERTE SPOILERS !

Fin avril est sorti le quatrième volet d’Avengers, End Game. Ce blockbuster est un tel phénomène qu’il a fait 3,6 millions d’entrées en France, a rapporté 350 millions de dollars aux États-Unis et 1,2 milliard de dollars dans le monde… le tout durant sa première semaine seulement ! Et en lisant cet article du blogueur Marvelll, je me suis dit : « Les gens sont tarés quand même ! » Puis, ça m’a fait penser à ma propre expérience avec le dernier volet de la saga Twilight, puisque j’avais été spoilé sur le twist final. (D’où le titre ce nouvel article.)

Pour résumer le billet de Marvelll en gros :

  • Une spectatrice chinoise a tellement chialé pendant le film qu’elle a dû être hospitalisée ;
  • Un mec qui sortait d’une salle de cinéma à Hong-kong a spoilé le film à celles et ceux qui attendaient pour la séance suivante… ce qui lui a valu d’être violemment tabassé ;
  • Et d’autres anecdotes tout aussi abracadabrantes.

« C’est qu’un film, pas la huitième merveille du monde ! » « Cette communauté est vraiment chtarbée ! Déjà qu’on n’a pas le droit de dire qu’on n’aime pas Marvel… » Pourtant, maintenant que j’y repense, j’étais un peu dans le même état à chaque sortie d’un nouveau film Twilight. Vous savez que, à force de me lire, ces longs-métrages ont une grande place dans mon cœur (peu importe si beaucoup disent que c’est de l’anti-cinéma, moi je m’en fous). Mon degré d’hystérie en tant que fan atteignait un tel niveau d’hystérie que je visionnais les bandes-annonces au moins cent fois, que je me tenais à l’affut de la moindre actualité et de la moindre critique qui sortait, sitôt les films dans les salles. (J’ai même encore des posters dans ma chambre.) Et c’est en lisant les premiers retours sur Twilight 5 qu’on m’a gâché ma séance à venir…

Si vous vous souvenez de la bande-annonce, on voyait qu’une bataille entre les Cullen et les Volturi se préparait. Ce qui m’étonnait beaucoup, vu qu’il n’y en avait pas dans le livre. J’étais donc plus hypé que jamais. Bien entendu, j’ai l’intelligence de me rendre sur la page Allociné du film et là… un c****** de f*** de p*** a eu la « merveilleuse » idée d’écrire en gros : « Ouais, la bataille finale, c’est une vision d’Alice ! » Croyez-moi, comprenez-moi (ou pas), mais j’avais à la fois envie d’assassiner cet inconnu (même par la pensée) et de pleurer. J’étais presque prêt à ne plus aller voir le film au cinéma, pour vous dire. Mais j’y suis finalement allé et je ne le regrette pas.

Cependant, cette révélation du twist final m’a gâché ma séance. Et encore aujourd’hui, quand j’y repense, c’est comme si c’était hier : « Pourquoi ? POURQUOI il a fallu que t’ailles sur Allociné à ce moment-là ?!? » Dès que je regarde ce passage, je me dis à chaque fois que j’aurais aimé avoir la surprise totale à l’époque de sa sortie en salles. Et si un abruti avait osé spoiler ce moment, alors qu’on attendait avec ma pote pour acheter nos billets, je pense que j’aurai gueuler très fort. J’aurais eu envie d’aller le tabasser un bon coup, mais je ne l’aurais pas fait évidemment. Néanmoins, sur le coup, je comprends les fans de Marvel qui ont rué de coups le gars qui leur a gâché le plaisir de l’effet de surprise (et qui voulait sûrement faire chier son monde, or c’était une très mauvaise idée). Ça ne veut pas dire que je cautionne leur geste, attention !

Donc oui, quand on vous spoile un film, une série ou un livre que vous avez très envie de voir/lire, il y a un sentiment de déception qui vous envahit immédiatement. Personnellement, j’ai toujours fait attention de ne rien dire à mon entourage concernant certains retournements de situation final. Et j’ai également eu souvent le plaisir d’être surpris par la fin de certaines œuvres cinématographiques (Le Labyrinthe et Savages, par exemple), car soit je n’avais pas vu les bandes-annonces en question, soit j’ai préféré me laisser surprendre par le scénario (souvent dans le bon sens).

Alors, même si le phénomène Marvel me dépasse encore aujourd’hui (bien qu’il ne me laisse pas indifférent pour autant), End Game était très attendu par des millions de fans à travers le monde. Tous ont dû certainement grandir et évoluer avec cette franchise cinématographique, depuis Iron Man en 2008 (soit onze ans). Tout ce qu’ils veulent, c’est pouvoir dire au revoir à leurs personnages préférés et profiter de cet adieu à fond. De mon côté, je suis toujours curieux de regarder certains longs-métrages Marvel (pour le super-héros mis en scène, notamment). Je ne serai jamais un gros fan, mais je commence finalement à comprendre la passion démesurée de certain(e)s pour cette saga sur grand écran. Comme j’ai la mienne pour Twilight.

Pour conclure, je m’adresserai aux spectateurs chieurs sur les bords : s’il vous plaît, laissez les spectateurs adeptes profiter de leur passion jusqu’au générique de fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.