[BLOG] La Lecture & Moi – Mon Parcours de Lecteur !

Vous le savez : j’aime autant le cinéma que la musique. Je partage régulièrement mes impressions sur les dernières sorties sur grand écran, comme j’aime vous parler de ma collection de cassettes audio. Mais j’aime aussi délaisser la technologie — pas tout à fait, en vérité — pour me plonger dans un bon bouquin, dont le récit stimulera mon imagination. C’est donc avec ces mots que j’introduis ce billet « humeur » sur mon rapport à la lecture…

La lecture, l’un de mes pires ennemis à l’école !

Non, ce n’est pas grâce à l’école que j’ai appris à aimer la lecture, à prendre le plaisir de me balader dans les rayons d’une librairie à la recherche du livre avec lequel je passerai mes prochaines soirées. La lecture à l’école faisait plus écho à une lourde tâche qu’à une passion future. Je n’ai jamais pu aimer quelque chose qu’on m’imposait de force. « Lisez les chapitres 4 à 8 pour la semaine prochaine, et faites-en un commentaire composé ! » Non, la lecture ne s’apparente clairement pas à ça pour moi.

Comme pour tout, elle se doit d’être un plaisir divertissant, qui détend au lieu de servir comme énième poids mort au système scolaire français désuet. J’ai d’ailleurs appris à apprécier certains grands classiques de la littérature, après mes années lycée (les sœurs Brontë, par exemple). Ce n’est pas au collège ni au lycée qu’on ne m’aura transmis ce goût-là.

Quand je la redécouvre autrement…

J’ai commencé à aimer lire durant les vacances d’été. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que « roman de plage » est devenu une expression incontournable durant cette période de l’année. Une fois par an, j’emportais deux ou trois livres de poche dans ma valise pour m’accorder un moment de lecture (à la plage ou durant les « heures creuses »). À ce moment-là, je n’étais pas encore devenu un féru de lecture, mais je prenais déjà plus de plaisir à tourner les pages.

J’essayais donc de varier les genres, même si je me suis découvert un penchant pour les romans et sagas Young Adult (comme Twilight, Hunger Games et j’en passe), ainsi que pour les récits légers et drôles (comme God Save la France de Stephen Clarke). Je pouvais parfois aussi faire un saut dans le rayon des drames (Les Noces Barbares de Yann Queffélec – jamais je n’ai autant pleuré à la fin d’un roman). Bref, la lecture est de moins en moins devenue un calvaire pour moi !

Note de l’auteur : je n’oublie pas également la série Harry Potter qui, comme pour bon nombre d’enfants et d’adolescents de ma génération, m’a marqué en tant que lecteur.

L’achat de la liseuse qui change TOUT !

C’est en lisant cet article d’Asciena et en réfléchissant à comment m’occuper pendant quinze heures de trajet en avion que je m’intéresse à la liseuse électronique. Pourtant, hors de question pour moi de lire autre chose que du papier ! Contre toute attente, je vais m’offrir une Kobo Fnac. Lors de mon acquisition, j’avais peur d’avoir jeté mon argent à la fenêtre et de ne plus m’en servir une fois revenu de mon voyage aux États-Unis. Aujourd’hui encore, elle m’accompagne partout et, surtout, elle m’a fait devenir un lecteur plus qu’aguerri !

Pour résumer, je trouve cet objet très pratique, aussi bien en termes d’espace et de confort qu’en termes de capacité. Il faut dire aussi que ça tient peu de place dans son sac à dos ou dans sa valise. Grâce à elle, j’ai passé de nombreuses soirées (que je ne compte plus) à m’envoler au royaume des mots, tout en améliorant considérablement mon rythme de lecture. Mon prochain challenge est d’ailleurs de lire en anglais et en espagnol. Or, il me faudra beaucoup de courage pour m’y mettre enfin !

Lecteur fidèle (ou presque) que je suis !

Je conclurai cet article sur mon parcours de lecteur qu’on finit forcément par trouver le livre qui nous fait aimer (voire adorer) la littérature. Cette dernière ne se résume pas non plus uniquement à la littérature classique qu’on nous force à étudier à l’école (même si j’ai fait de belles découvertes, de mon côté). Quant à la liseuse, une fois qu’on s’y accoutume, on n’en décroche plus ! D’ailleurs, cela ferait un bon article sur le sujet, non ? 😉

Et vous, aimez-vous lire ? Ou au contraire, êtes-vous allergiques aux mots ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.